Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Sûreté et sécurité

Une association professionnelle pour la sécurité événementielle

Présidée par Franck Tchavouchian (OPCR), l’Organisation des professionnels de la sécurité événementielle (OPSE) vient de voir le jour. Elle regroupe la vingtaine des principaux acteurs de la sécurité événementielle.

Photo de Franck Tchavouchian, président de l’OPSE et d’OCPR Events.

Franck Tchavouchian, président de l’OPSE et d’OCPR Events : « Nous sécurisons plusieurs millions de spectateurs en France et bientôt à l’étranger. » © OCPR Events

Intervenant sur les événements sportifs et culturels, les foires et salons ainsi que des événements d’entreprise, une vingtaine PME et ETI françaises ont décidé de se regrouper il y a moins d’un mois au sein d’une association, l’Organisation des professionnels de la sécurité événementielle (OPSE). Objectif : valoriser le métier de la sécurité événementielle, devenir un interlocuteur privilégié afin de penser collectivement le modèle à bâtir pour les événements d’aujourd’hui. Une bonne initiative en vue des grandes échéances à venir comme les JO 2020 de Paris et de tendre vers une réglementation adaptée.

Présidée par un homme de l’art

C’est Franck Tchavouchian qui préside l’association. Il faut dire qu’il connaît le secteur. Interviewé par Michaël Lejard et Patrick Haas d’Agora News Sécurité, il confie avoir démarré sa carrière en sécurité événementielle dès 1986 dans une PME française. Après avoir travaillé dans plusieurs sociétés du secteur dont, pendant une douzaine d’années au sein d’un grand groupe, il fonde en 2003 OCPR Events, un cabinet spécialisé dans le conseil et la coordination en sécurité et sûreté grands événements et des sites sensibles. La société apporte son expertise dans l’ingénierie des risques, l’accompagnement des organisateurs et exploitants, la réalisation et la mise en œuvre de dispositifs de sécurité, de sûreté, de santé et de secours.

Des interactions avec différents métiers

« Créée en association en loi de 1901, L’OPSE regroupe une vingtaine d’adhérents, des PME françaises qui veulent faire valoir le savoir-faire français dans la sécurité événementielle, explique Franck Tchavouchian. Avec cette vingtaine d’entreprise, nous sécurisons plusieurs millions de spectateurs en France et bientôt à l’étranger. » Citons Roland Garros, le Parc des princes, le Losc, le Tour de France, Paris-la-Défense Arena, le Rally Dakar… Il faut dire que les métiers de la sécurité événementielle sont spécifiques. « Il y a des interactions entre plusieurs métiers. Ainsi nous travaillons avec les services d’accueil et d’orientation, les services de circulation, les postes de commandement…, poursuit Franck Tchavouchian qui ajoute que, dans ce secteur, « il faut avoir la fibre événementielle, faire preuve d’adaptabilité et de réactivité. Lorsqu’on recrute, ce qu’on cherche, c’est des candidats qui sont prêts à s’engager à n’importe quelle heure, le week-end et à s’adapter au changement de consigne. » Par ailleurs l’OPSE veut affirmer, dans le cadre du continuum de sécurité français, la capacité de ses membres à faire le lien entre l’organisateur, les prestataires de services et les pouvoirs publics.

Erick Haehnsen

Commentez

Participez à la discussion