Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Santé et qualité de vie au travail

Un interprète virtuel pour aider les sourds en réunion

Ava Scribe est une appli capable de retranscrire en temps réel les différentes voix d’une conversation à plusieurs et de les afficher dans un chat. De quoi permettre aux personnes malentendantes de suivre des discussions à plusieurs, et donc de se sentir moins exclues de certaines situations professionnelles.

L’appli Ava retranscrit sur son écran les voix d’une conversation.

Quelque soit le nombre de personnes qui parlent, l’appli est capable de démêler les voix, et de les retranscrire en temps réel.
© Ava

C’est le coup d’envoi pour la 23ème Semaine Européenne pour l’Emploi des Personnes Handicapées (SEEPH), initiée par l’Association de gestion du fonds pour l’insertion des personnes handicapées (Agefiph). Cet événement est l’occasion d’orienter les projecteurs sur les innovations françaises en la matière. Parmi les start-up les plus prometteuses, l’on retient Ava, dont l’appli éponyme aide les personnes malentendantes à suivre des conversations. 

Un facteur d’exclusion professionnelle

L’on a beau savoir lire sur les lèvres, certaines situations professionnelles empêchent clairement les personnes sourdes ou malentendantes de suivre la conversation. Par exemple, il est vite oublié de parler bien en face de son interlocuteur, afin que ce dernier puisse déchiffrer le mouvement des lèvres. De même, dès que plusieurs personnes parlent en même temps, les voix s’entremêlent en un charabia incompréhensible pour une personne malentendante. Autant de situations qui, dans un cadre professionnel comme une réunion un lundi matin ont tôt fait de devenir discriminantes pour un salarié atteint de ce handicap.

Un chat en temps réel

Aujourd’hui, une appli, AvaScribe, semble avoir trouvé le moyen de remédier à ce handicap. Depuis un smartphone, elle permet de transcrire en temps réel une conversation, en prenant en compte le nombre de personnes qui parlent à la fois. Concrètement, il suffit de poser son téléphone devant soi, et d’inviter ses interlocuteurs à participer à la conversation pour faire tourner l’appli. Et l’IA d’Ava Scribe prend le relais. Elle sous-titre chaque parole en moins de trente secondes et l’affiche avec le nom de la personne sur l’écran de l’utilisateur, à la manière d’un chat groupé. Avantage, la start-up offre gratuitement les cinq premières heures de conversations décodées par mois, au-delà, il faudra débourser une une quinzaine d’euros d’abonnement.

Ségolène Kahn

Commentez

Participez à la discussion