Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Santé et qualité de vie au travail

Un gilet airbag pour sécuriser les déplacements des salariés en moto

Conçu par Tuscano Urbano et In&motion, ce gilet airbag embarque des capteurs et des algorithmes qui permettent d’affiner l’analyse de détection d’accident.

Face au risque de contamination à la Covid-19 dans les transports en commun et à la densité de la circulation dans les villes, de nombreux professionnels prennent la moto pour se rendre sur leur lieu de travail. Or ce moyen de déplacement comporte de nombreux risques. Pour les sécuriser, le fabricant milanais d’équipements destinés aux motards Tucano Urbano s’est associé à In&motion, le leader des systèmes de protection airbag autonomes pour mettre au point Airscud, un gilet airbag destiné aux deux-roues. Ultra high-tech, ce dispositif embarque des capteurs dont les algorithmes analysent en permanence les données pour paramétrer l’activation de l’airbag en cas d’accident. À porter au-dessus ou en dessous d’un blouson, le gilet au poids de 1, 9 kg, peut également se transformer en veste moto certifiée CE de classe A grâce à l’ajout de manches.

le-gilet-declenche-l-airbag-en-moins-de-60-millisecondes

En cas d’incident, le gilet déclenche l’activation de l’airbag en moins de 60 millisecondes. © Tuscano Urbano

Sept capteurs combinés à des algorithmes

En cas d’accident en deux-roues, mieux vaut être sûr que l’airbag se déclenchera au bon moment. Pour garantir un niveau de précision maximal, le gilet Airscud embarque sept capteurs, à savoir trois accéléromètres, trois gyroscopes et un GPS. Combinés à un algorithme de détection, ces capteurs surveillent en permanence (jusqu’à mille fois par seconde) les paramètres de conduite de l’utilisateur. En cas d’incident, « en moins de 60 millisecondes, le système détecte le risque et gonfle complètement l’airbag, avec une couverture exhaustive des zones vitales : thorax, abdomen, cou et colonne vertébrale », indique Tucano Urbano. 

Une couche de polyamide résistante à l’abrasion

Concrètement, le gilet disponible en pré-commande à 399 euros, se constitue d’une couche extérieure en polyamide Taslan, combinée à une couche de polyamide Oxford 500D dans les zones les plus exposées, aux propriétés résistantes à l’abrasion. « Airscud est un gilet certifié moto CE de classe C Oversuit qui répond aux caractéristiques de résistance qui permettent de le porter en toute sécurité. De plus, il contient une protection dorsale CE EN 1621-Niveau 1 qui offre une protection vertébrale supplémentaire », garantit le fabricant. Côté confort, une doublure en maille 3D offre ventilation et respirabilité. 

Ségolène Kahn

Commentez

Participez à la discussion