Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Risques industriels et environnementaux

Tour de France 2011 | Plusieurs milliers de policiers et gendarmes pour 15 millions de spectateurs

Au total, ce sont plus de 20 000 policiers et gendarmes qui participent au service d’ordre permettant d’assurer la sécurité des spectateurs présents tout au long du parcours.

Word Template

Depuis de nombreuses années, le ministère de l’Intérieur est présent dans le Tour de France cycliste, événement sportif suivi, au bord des routes en France et à l’étranger, par plus de 15 millions de spectateurs. Cette participation implique la police nationale, la gendarmerie nationale, la sécurité civile et les préfectures. Elle se décline en deux grandes missions :

– une mission de sécurité

– une mission de communication

Concernant l’organisation du Tour de France, le ministère de l’Intérieur délivre, au niveau national, l’autorisation administrative d’organiser ce type d’épreuve sportive. Au niveau local, chaque préfet de département concerné par le passage du Tour prend un arrêté pour déterminer, sur le territoire de sa compétence, les conditions de passage de la Grande Boucle et coordonne la mobilisation des pouvoirs publics et des services de l’Etat dans le département (forces de l’ordre, services d’incendie et de secours, directions départementales des territoires, directions interrégionales des routes, etc.).

Le ministère de l’Intérieur est aussi un partenaire indispensable de la société organisatrice, Amaury Sport Organisation (ASO), pour la sécurité des coureurs, de la caravane du Tour et des spectateurs de l’épreuve.

Au total, ce sont plus de 20 000 policiers et gendarmes qui participent au service d’ordre permettant d’assurer la sécurité des spectateurs présents tout au long du parcours. La police nationale et la gendarmerie nationale jouent un rôle en matière de sécurité au sein de la caravane du Tour, véritable village ambulant de plusieurs centaines de véhicules et de milliers de personnes. Pour ce faire, une « mission police », dirigée par un commissaire de police et composée de dix policiers issus des services de la sécurité publique, assure une mission de liaison et d’assistance. Elle met en place également, lors de chaque étape, un commissariat mobile. Pour sa part, la gendarmerie nationale déploie 45 gendarmes de l’escadron motocycliste de la garde républicaine assurant la sécurisation des coureurs et de la caravane publicitaire, ainsi qu’un officier de liaison auprès des organisateurs. Par ailleurs, 13 000 gendarmes départementaux, élèves gendarmes et réservistes déployés sur le parcours protègent les 15 millions de spectateurs présents le long du trajet.

Enfin, la sécurité civile déploie une équipe de quatre sapeurs-pompiers volontaires pour conseiller et prévenir les risques éventuels dans la zone technique des médias. Les services d’incendie et de secours des départements traversés mobilisent et déploient leurs sapeurs-pompiers tout au long du parcours afin de porter secours aux spectateurs, à la caravane du Tour et aux coureurs.

Source : ministère de l’Intérieur.

Commentez

Participez à la discussion