Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Sûreté et sécurité

Stratégie de développement : Scutum acquiert trois entreprises

Fort d'un chiffre d'affaires de 109 millions d'euros et de 1.000 salariés, le groupe français de sûreté-sécurité absorbe les sociétés Satif, Fire&Co et Ceulemans Security.

Nul doute que le groupe français Scutum joue dans la cour des grands sur le marché de la sûreté-sécurité en France et à l’international. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 25 ans d’expérience, 1.000 collaborateurs, un chiffre d’affaires 2014 qui s’élève à 109 millions d’euros. Fort de cette position, Scutum s’est lancé dans une stratégie de développement qui passe partiellement par la croissance externe. En effet, il vient d’annoncer l’acquisition de trois sociétés qui vont renforcer sa croissance (+ 30 millions d’euros prévus pour 2015) et compléter la panoplie de ses compétences (+ 223 salariés) : Satif, Fire&Co et Ceulemans Security.

Sûreté-Défense avec Satif. Cette société de 160 salariés et de 12,5 millions d’euros de chiffre d’affaires offre des prestations d’ingénierie, de maintenance et de contrôle qualité des matériels et de formation aux industries aéronautiques, navales et de Défense. PME familiale créée il y a 37 ans, Satif réalise ses opérations à 75% en France et à 25% à l’étranger.

Pôle  »incendie » avec Fire&Co. De son côté, la société Fire&Co est spécialisée dans la protection incendie des entreprises en régions PACA, Rhône-Alpes et Languedoc-Roussillon. Avec un chiffre d’affaires de 2,6 millions et un effectif de 33 salariés la constitution, Fire&C offre à Scutum l’opportunité de constituer un pôle  »incendie » qui possède déjà sa marque : Scutum Incendie.

Le Benelux avec Ceulemans Security. Enfin, la société belge Ceulemans Security (3,3 millions d’euros de chiffre d’affaires et 30 salariés) déploie au Benelux une offre en tout point identique à celle de Scutum dans les domaines de la sécurité électronique (installation, maintenance et télésurveillance). Cette acquisition renforce alors le pôle  »Sécurité électronique » du groupe qui se trouve ainsi en position d’accompagner ses clients internationaux au Benelux. Des premières synergies commerciales entre les deux entités sont déjà effectives et démontrent le potentiel de ce rapprochement.

Erick Haehnsen
 

Commentez

Participez à la discussion