Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Risques industriels et environnementaux

Senso Telecom lance une offre mobile dédiée à la protection des travailleurs isolés

L'opérateur de téléphonie sur internet, basé à Evry (91), propose une formule dédiée à la protection des personnels isolés ou en situation de risque, payable à l’abonnement.

Comment assurer la sécurité aux personnels travaillant seuls ou dans un environnement dangereux, à haut risque, voire confiné ? La question de la Protection du travailleur isolé (PTI) se pose au quotidien dans les milieux pénitentiaires et policiers, chez les pompiers, dans le domaine de la santé ainsi que dans l’industrie et le transport. La solution courante consiste à équiper les salariés d’un appareil de communication doté d’un capteur de mouvement. Celui-ci est capable à la fois de déceler une situation à risque (chute violente, position allongée qui s’éternise…) puis de passer automatiquement des appels d’urgence. Concrètement, l’appel transite par le réseau téléphonique jusqu’à un poste de sécurité capable de le prendre en charge.
Afin fin de bénéficier de possibilités étendues de traitement des appels ou de communications gratuites via la téléphonie par internet, informatiser ce processus peut être tentant. Mais c’est là que le bât blesse. « Le milieu de la sécurité personnelle ressemble à celui de la téléphonie il y a dix ans, avance Didier Kerloch, directeur des opérations pour Senso Telecom, un opérateur de téléphonie sur internet (CA 2013 : 5 millions d’euros). Les offres manquent de fluidité et de flexibilité. Elles impliquent, pour les entreprises, de déployer leur propre système informatique sur site, ce qui nécessite des investissements importants. » Pour rendre cette solution abordable, Senso Telecom annonce le lancement d’une offre packagée.

Services managés. La solution proposée par l’opérateur est dite  »managée ». Elle passe par un abonnement forfaitaire. En échange de celui-ci, l’opérateur distribue au salarié à risque un mobile spécifique capable d’émettre des appels d’urgence. Puis il s’occupe de faire transiter les signaux vers le poste de sécurité mandaté pour traiter le problème. Du coté de l’entreprise, aucune installation sur site n’est requise : le réseau et les serveurs chargés de faire transiter et d’héberger les appels sont situés dans le Cloud (nuage informatique) de l’opérateur. « Lors de chaque appel d’urgence, les coordonnées GPS de l’appareil sont transmises au poste de sécurité concerné et la position de l’appelant peut être graphiquement affichée sur Google Maps, explique Didier Kerloch. Les appels sont également transmis aux autres utilisateurs de cette solution PTI. Voire à des collègues, s’ils possèdent un smartphone. » Par ailleurs, le dispositif autorise la diffusion de messages urgents qui s’affichent immédiatement à l’écran du terminal. En outre, grâce aux fonctions  »Listen-in » et  »Speak-in », le poste de sécurité a la possibilité d’engager une conversation à distance, sans action requise de la part de l’utilisateur qui porte le mobile. Pour s’équiper d’une telle solution, il faudra compter 200 euros par mois pour l’installation, puis 15 euros par mois et par terminal.

Caroline Albenois 

Commentez

Participez à la discussion