Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Risques industriels et environnementaux

Selecta DNA accélère son offensive sur le marché des produits marquants

Le distributeur franco-anglais de solutions marquantes par ADN synthétique conforte sa présence en France en multipliant ses partenariats.

Le marquage des objets sensibles par ADN synthétique constitue une arme dissuasive contre les cambrioleurs. « Elle séduit de manière croissante bijouteries et autres commerces sensibles tout en épaulant les forces de l’ordre dans le cadre d’enquêtes de police (voire encadré) », indique Pascal Kouppe, directeur général de Selecta DNA France. Ce distributeur franco-anglais de solutions marquantes qui compte 5 salariés renforce sa présence sur l’Hexagone en multipliant ses partenariats. « Notre but est de créer un réseaux de revendeurs conséquent à l’échelle française en vue de se positionner comme leader sur le marché, précise Pascal Kouppe, directeur général de Selecta DNA France. Actuellement nous avons 186 revendeurs en France métropolitaine mais aussi en Guadeloupe et en Martinique. »

ADN de troisième génération. L’ambition du franco-anglais peut compter sur une offre innovante. A la différence des solutions de marquage basées sur des produit chimiques prédéfinies, les produits marquants de Selecta DNA sont évolutifs. « Notre dernière génération d’ADN intègre des molécules olfactives, permettant à des chiens de policiers de retrouver un linge marqué qui serait dissimulé chez un suspect », se félicite Pascal Kouppé.

Visibilité sur le marché. « Nous avons signé avec des entreprises de consulting en gestion et en prévention des risques comme Forensic consulting France ou Ofek , ajoute Pascal Kouppe. Cela nous donne d’avantage de crédit et de visibilité sur le marché. » En outre Selecta DNA a intégré le syndicat des professionnels de la sécurité, le SVDI (Sécurité voix donnée image). Pour l’heure, il compte 800 sites clients en France, dont notamment une école publique de Goussainville (Val d’Oise). Les systèmes de marquage de Selecta DNA sont proposés au prix de 1.898 euros.

Florian Kuan
*Le principe de marquage par ADN synthétique consiste à asperger un malfaiteur s’une substance marquante lors du braquage. Pour ce faire, il faut que l’établissement soit équipé d’un système de vaporisation d’ADN synthétique qui va déposer durablement le produit marquant sur la peau et les vêtements du voleur. La présence de marqueurs ADN sur un suspect ou une marchandise est ainsi mise en évidence par les policiers à l’aide d’une lampe à UV. De fait, l’analyse du code ADN prélevé et propre à chaque commerce permet de désigner l’appartenance du bien volé à son propriétaire.

Commentez

Participez à la discussion