Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Risques industriels et environnementaux

Sécurité physique : Solar Gard Armorcoat, film de sécurité pour vitrage

Selon les chiffres du ministère de l’Intérieur, un bien immobilier financier, commercial ou industriel est cambriolé toutes les six minutes au plan national. Dans plus de 40 % des incidents, les intrus y pénètrent en cassant une fenêtre *. La pose d’un film pour vitrage Solar Gard Armorcoat constitue une alternative efficace et abordable pour remplacer les vitrages existants par du verre renforcé…

Selon les chiffres du ministère de l’Intérieur, un bien immobilier commercial, tertiaire ou industriel est cambriolé toutes les six minutes au plan national. Dans plus de 40 % des incidents, les intrus y pénètrent en cassant une fenêtre *. La pose d’un film pour vitrage Solar Gard Armorcoat constitue une alternative efficace et abordable pour remplacer les vitrages existants par du verre renforcé, pour une protection contre les bris de devanture, les dommages criminels et les éclats de verre. Cette barrière protectrice permet d’éviter que les fenêtres ne volent en éclats en tenant fermement le verre brisé dans le cadre de la fenêtre. Le film pour vitrages Solar Gard est fabriqué par Bekaert Specialty Films, spécialiste mondial du développement, de la fabrication et de la distribution des films spécialisés conçus pour être utilisés comme films de sécurité pour vitrages et de contrôle solaire et pour les applications industrielles. La société fournit des solutions pour la sécurité, la sûreté, les économies d’énergie et la réduction des émissions de CO2 via un réseau de revendeurs et de distributeurs agréés indépendants dans plus de 60 pays sous les marques Solar Gard, Panorama, Quantum et Solar Gard Armorcoat. Bekaert Specialty Films fabrique également des films industriels pour les secteurs de l’électronique, médical, du graphisme et de l’imagerie, de l’automobile et de l’aérospatiale.
* Etude « Lutte contre les cambriolages » du ministère de l’Intérieur, mars 2008.

Commentez

Participez à la discussion