Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Santé et qualité de vie au travail

Retour au bureau : deux minutes pour désinfecter les objets en toute sécurité

Pour éviter que les smartphones, tablettes, lunettes et autres souris ne deviennent des facteurs de contamination à la Covid-19, Eries a mis au point un boîtier dont les quatre lampes UVC décontaminent les objets en deux minutes.

Alors que la troisième vague de Covid-19 faiblit, le déconfinement annoncé par le gouvernement s’accompagne par un retour massif au bureau des employés. De fait, malgré les résultats prometteurs de la campagne de vaccination, les entreprises doivent rester sur leurs gardes. Outre le port du masque, il s’agit de veiller à ce que l’ensemble des surfaces et des objets manipulés ne deviennent pas des facteurs contaminants. Pour leur permettre de maintenir un niveau de sécurité sanitaire satisfaisant, la société Eries a conçu UV Cub, un coffret sur pied pour désinfecter les objets par rayonnement germicide UVC. 

ce-coffret-integre-4-lampes-uvc

Ce coffret sur pied intègre quatre lampes UVC capable de désinfecter n’importe quel objet en 2 minutes.
© Eries

Un coffret de protection

Il faut savoir que le rayonnement UVC est nocif pour la peau et pour les yeux. « En pratique, cela complique considérablement le quotidien, surtout lorsqu’il s’agit de désinfecter des objets (tablettes, PCs, téléphones, télécommandes) », constate Eric Lechat, gérant d’Eries. D’où l’intérêt d’un dispositif qui offre une désinfection sécurisée au sein d’un coffret fermé.

Quatre lampes UVC

Concrètement, UV Cub se compose d’une boîte équipée de quatre lampes UVC. « À l’intérieur, trois supports sont présents pour accrocher les matériels mais également pour soutenir une plaque de 30 cm x 20 cm servant à poser des objets divers », précise le fabricant. Ensuite, deux minutes de traitement suffisent pour désinfecter. 

Un logiciel de calcul

Enfin, il faut savoir que l’UV Cub a été conçu grâce à un logiciel de calcul intelligent développé par le fabricant lui-même. Son intérêt : il est capable de calculer la dose de traitement nécessaire pour désinfecter un objet, en fonction du nombre de lampes, de leur position et des surfaces. 

Ségolène Kahn

Commentez

Participez à la discussion