Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Santé et qualité de vie au travail

Reprise économique : un cloisonnage de distanciation sociale dans les camionnettes

Cette paroi transparente a pour but d’isoler les passagers d’un véhicule utilitaire. Une manière pour son fabricant, Gruau, d'aider les entreprises du BTP à respecter les règles de distanciation sociale.

la-paroi-de-cloisonnement-installee-dans-un-utilitaire

Cette paroi sert à isoler chaque passager. Elle se fixe au plafond et descend presque jusqu’au sol.
© Gruau

Avec l’assouplissement du confinement à partir du 11 mai, les entreprises se préparent à une reprise d’activité. Outre les contraintes opérationnelles induites, elles devront faire face à des enjeux sanitaires de taille. Il s’agit de permettre aux employés de travailler à l’abri des risques de contamination. Or, dans le cas de déplacements professionnels de plusieurs salariés dans un même véhicule, pas facile de respecter ces mesures. Conscient de ce défaut, le carrossier Gruau a inventé une solution de cloisonnement souple. Dédiée aux entreprises du BTP utilisant des utilitaires, cette paroi en plastique isole chaque passager afin de respecter la distanciation sociale. 

Assurer la santé et la sécurité des employés

Pour rappel, les articles L.421-1 du Code du Travail stipulent qu’une entreprise doit « prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs ». En période de crise sanitaire, ces obligations deviennent de fait particulièrement difficiles à respecter. D’où l’intérêt de dispositifs de distanciation sociale comme la paroi de Gruau. 

Des cellules isolées du toit au plancher

Baptisée « Protect Man », la solution vient compléter les dispositions sanitaires décidées par le gouvernement. Développée en interne, celle-ci consiste à cloisonner la cellule habitable d’un utilitaire. Pour cela, la paroi transparente couvre une grande partie de la hauteur utile, du toit au plancher. 

Une installation facile

Côté pratique, pas d’inquiétude à se faire : la protection se fixe sans difficultés au pavillon de toit. Quant à son entretien, il suffit de la désinfecter avec un pulvérisateur, ou bien de la détacher pour un lavage à grande eau. 

Trois kits de cloisonnement

Autre avantage, selon le type de véhicule utilitaire et le nombre de passagers, le fabricant a développé trois kits de cloisonnement. À savoir un kit pour deux personnes sur une seule rangée, trois sur deux rangées, ou quatre sur deux rangées. Ce qui permet d’installer de deux à quatre cellules. 

Ségolène Kahn

Commentez

Participez à la discussion