Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Santé et qualité de vie au travail

Quatre salariées de Molinel au Maroc pour le trekking solidaire Elles Marchent

Après une préparation physique de dix mois, les Molin’Elles vont rejoindre la compétition sportive Elles Marchent organisée par l’association Le Défi du Cœur. Chaque jour, ces salariées du fabricant de workwear devront marcher plusieurs dizaines de kilomètres et s’orienter à la boussole dans le désert marocain.

Cohésion des équipes, activité physique, solidarité, motivation… les défis sportifs séduisent de plus en plus d’entreprises en raison des bénéfices qu’ils procurent. Non seulement pour fédérer les employés mais aussi pour encourager une vie saine. En témoigne Molinel, grand spécialiste de workwear, qui s’apprête à envoyer quatre de ses collaboratrices dans le désert marocain afin de participer à au trek féminin Elles Marchent. 

ces-quatre-collaboratrices-parcourent-35km-chaque-semaine

Ces quatre collaboratrices de Molinel parcourent 35 km chaque semaine pour se préparer au Trek Elles Marchent. © Molinel

Une compétition sportive et caritative

Organisé par l’association Le Défi du cœur, le Trek Elles Marchent rassemble chaque année des équipes composées de quatre femmes pour une course d’orientation à la boussole dans le sud du Maroc, imposant de marcher plusieurs dizaines de kilomètres par jour. Outre le challenge sportif, cet événement, qui se tiendra du 4 au 11 mars, vise également à soutenir les populations locales. Cette année, il s’agira de planter 330 palmiers à dattes dans un village. Le but étant de récolter des fonds pour bâtir une école nomade. 

Une préparation physique durant 10 mois

Dans la perspective de ce challenge, les Molin’Elles,  du nom de leur équipe – à savoir Maryline Bect, Jocelyne Bernigaud, Stéphanie Pacoud et Emilie Peigne Palun – se sont soumises durant 10 mois à un entraînement physique intense : deux séances de cardio et une sortie longue jusqu’à 35 km chaque semaine. 

Sortir de sa zone de confort

« Nous nous sommes lancées ce challenge au début de la crise sanitaire. Lorsque les clubs de sport ont fermé. Molinel a mis à la disposition de ses collaborateurs une salle pour que chacun puisse poursuivre ses entraînements durant la pause déjeuner. Cette course était un moyen de sortir de notre zone de confort, de dépasser nos limites, de nous prouver que nous étions force de détermination… », témoigne Jocelyne Bernigaud.

Une seconde tentative

Il faut dire que ce n’est pas la première fois que des salariées de l’entreprise participent à ce trek. En 2018 déjà, une première équipe, Star Trek, avait tenté l’aventure, finissant 14ème sur 50 dans le classement. Grâce à cette expérience, les employées ont pu s’organiser pour préparer au mieux l’organisation et le financement du trek.

Solidarité en entreprise

« Nous sommes soutenues par tous nos collègues. Cela passe par les conseils des plus sportifs mais aussi par leurs participations à travers toutes les petites actions que nous mettons en place pour financer la course : tombola, vente de légumes, préparation de plats… », relate Stéphanie Pacoud.

Des tenues Molinel

Du côté de Molinel, l’entreprise a également mis la main à la pâte en participant sur le plan financier et vestimentaire : elle a fourni aux Molin’Elles des tenues techniques adaptées au défi, issues de ses collections workwear.

Ségolène Kahn

Commentez

Participez à la discussion