Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Sûreté et sécurité

Quand le digital mobile se met au service de la protection des travailleurs isolés

Lancé par suivideflotte.net, ce DATI (dispositif d'alarme pour travailleur isolé) est une application mobile chargée de fournir une triple protection : celle du salarié, de l’encadrant et de l’entreprise.

Le spécialiste de la géolocalisation et de la gestion de flotte suivideflotte.net vient de lancer Beepiz, une application capable de transformer un smartphone en un dispositif d’alarme pour travailleur isolé (DATI). Objectif : assurer la protection du travailleur isolé en cas d’accident ou d’agression mais aussi celle de l’encadrant et de l’entreprise.

Les défis du marché des DATI

Selon l’éditeur, le marché des DATI peine à convaincre son auditoire : si 70% des entreprises tricolores emploient aujourd’hui au moins un travailleur isolé, seul 5% investissent dans un dispositif de protection de ces derniers. En cause, l’éditeur pointe du doigt de nombreux inconvénients tels que le coût élevé de ces dispositifs, le sentiment d’inconfort de la part du salarié, les alertes intempestives, la difficulté de la levée de doute ou encore les balises de communication peu fiables. Constatant ces imperfections, l’éditeur a donc mis au point une application mobile dont l’offre serait plus adaptée aux besoins de sa clientèle. « Nous avons développé Beepiz après avoir interrogé les entreprises sur tous ces freins au déploiement massif d’un DATI dans le but d’apporter une solution de rupture », indique Julien Rousseau, directeur général de suivideflotte.net.

Miser sur le mobile

Première innovation : le DATI n’est plus un terminal dédié mais une application sur smartphone. Ce qui a pour avantage de démystifier l’objet et donc de rassurer l’employé. « L’idée d’une application mobile est venue naturellement avec le fort développement des technologies ces dernières années et la démocratisation de l’appareil chez les travailleurs. Notre offre se différencie de celle de la concurrence car elle propose une triple protection : celle du salarié, de l’encadrant et de l’entreprise. »

Une protection contre les accidents et les agressions

Ensuite, l’application bénéficie des mêmes caractéristiques qu’un DATI classique. Utilisant les capteurs intégrés au smartphone, l’application est capable de détecter toute chute, perte de verticalité ou immobilisation anormale, en intérieur comme en extérieur. A cela s’ajoute un dispositif de protection contre les agressions qui s’active au moyen d’une touche SOS de la part de l’employé. En cas de danger, il suffit de presser sur le bouton pour qu’une alerte silencieuse se déclenche. Une fois l’alerte activée, il est possible de géolocaliser le travailleur via un portail Web et grâce à des balises émettrices d’alertes enrichies. De nombreuses données sont à cette occasion disponibles afin d’aider les autorités compétentes à intervenir telles que la position extérieure, la localisation intérieure, les plans d’accès au bâtiment, l’étage ou encore le dossier médical du porteur.

Ségolène Kahn

Commentez

Participez à la discussion