Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Risques industriels et environnementaux

Protection auditive : dBLexd, logiciel à l’usage des professionnels de la santé au travail

A partir des informations collectées sur le site et transférées vers le logiciel dBLexd de 01dB-Metravib, le calcul des indicateurs de l’exposition des travailleurs au bruit est effectué...

A partir des informations collectées sur le site et transférées vers le logiciel dBLexd de 01dB-Metravib, le calcul des indicateurs de l’exposition des travailleurs au bruit est réalisé.
> Pour ce faire, l’opérateur peut préciser la ou les approche(s) retenue(s) lors des essais :
– Approche par tâche : le mesurage est appliqué à chaque tâche. Après mesurage, l’exposition au bruit est recomposée à l’aide des durées des tâches. L’approche par tâche suppose une connaissance approfondie des situations de travail, aboutissant à identifier toutes les tâches, sans omission, et à préciser leurs durées respectives.
– Approche définie par métier (ou fonction) : constitution de Groupes d’Exposition Homogène (GEH) selon la fonction de travail. Le mesurage est appliqué à quelques personnes membres du GEH, choisies pour représenter tous les membres du groupe. L’exposition au bruit est évaluée durant une journée de travail. L’approche par métier est souhaitable lorsque les membres d’un GEH sont susceptibles d’effectuer des journées de travail semblables. Si une personne occupe différentes fonctions, d’un jour à l’autre, elle peut être affectée à plusieurs GEH définis par fonction.
– Approche par journées représentatives : sans analyse du travail, lorsque l’exposition est inconnue ou trop complexe, le mesurage est systématique, c’est à dire appliqué à toutes les personnes concernées. Il est réalisé en continu pendant la totalité d’une journée de travail. Tous les résultats en adéquation à la norme sont calculés. Le logiciel indique clairement à l’opérateur s’il existe des incohérences dans la démarche menée (GEH non valide,…) ou des incorrections dans les résultats de calculs effectués (incertitudes erronée, etc.). Il constitue une aide précieuse à l’opérateur dans sa mission acoustique. Dans un objectif d’optimisation de la démarche de l’intervenant, le logiciel permet également l’édition d’un rapport automatique conforme à la normalisation en vigueur. Il propose un ensemble de modèles de documents, personnalisables par l’utilisateur (logo, adresse, tableaux et graphiques, etc.). Le dimensionnement de solutions adaptées peut ensuite être envisagé suite à l’analyse des résultats de mesure.
> Diverses simulations sont réalisables à l’aide du logiciel :
– port de protections auditives permanent ;
– port de protections auditives dans les zones bruyantes (atténuation sur seuil) ;
– arrêt temporaire de fonctionnement d’une machine (atténuation logarithmique) ; etc.

Commentez

Participez à la discussion