Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Santé et qualité de vie au travail

Pour l'Aract Basse-Normandie, la performance durable rime avec qualité de vie au travail

Dans le cadre d'une action collective, l'association a aidé 7 PME à miser sur leur potentiel humain en améliorant l'organisation et les conditions de travail.

Pour être durable, la performance économique d’une entreprise est indissociable de la qualité des conditions de travail. « Le travail doit être considéré comme une ressource. En échangeant au sein de l’entreprise sur les conditions de réalisation du travail, en laissant aux salariés des marges de manœuvre pour organiser leur travail, l’employeur peut limiter les risques psychosociaux et les troubles musculosquelettiques qui peuvent renchérir les coûts », recommande Gilles Picard, chargé de mission à l’Aract Basse-Normandie (Association régionale pour l’amélioration des conditions de travail). Cet organisme vient d’ailleurs de mener durant huit mois une action collective avec 7 PME de la région. Il s’agit d’entreprises de moins de 250 salariés qui ont décidé l’an dernier de s’engager durablement dans une démarche d’amélioration de la qualité de vie au travail.

Attestation RSE. Cette action collective les a aidées à appréhender des problématiques communes à la plupart des organisations privées ou publiques. La première concerne le vieillissement des salariés. Un phénomène que les entreprises ont du mal à anticiper et qui peut se traduire par une perte de compétences et de savoir-faire. D’où la nécessité d’appréhender le départ en retraite des salariés les plus âgés et et de s’organiser en interne en recrutant et en formant des personnes appelées à prendre la relève. L’autre grande question porte sur la mise en place d’indicateurs de pilotage des conditions de travail afin d’effectuer notamment par exemple un suivi des maladies professionnelles, et de les prévenir grâce à des actions correctives. Enfin, un troisième enjeu porte sur les nouvelles technologies qui doivent être mises en oeuvre en concertation avec leurs salariés de manière à limiter leur impact sur les conditions de travail. Autant de questions sur lesquelles se focalisent les 7 PME normandes qui se sont vues remettre en mars dernier une attestation régionale  »Responsabilité sociale des entreprises » (RSE) pour valoriser leur démarche.

Eliane Kan

Commentez

Participez à la discussion