Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Sûreté et sécurité

Port des EPI : comment mieux sensibiliser ?

Un Équipement de Protection Individuelle est un dispositif qui permet de réduire le plus possible les risques de santé et de sécurité liés au travail. Son port est d’ailleurs régi par le Code du travail. Ce type d’équipement est aussi utilisé dans les activités sportives ou de loisirs. Toutefois, les employés n’ont pas forcément le réflexe de les porter. Il incombe au directeur de sécurité de sensibiliser les travailleurs et d’optimiser la prévention des éventuels dangers.

 

Quelles sont les différentes catégories d’EPI ?

epi-sensibilisation

Il existe différentes sortes d’équipements de protections individuelles, mais leur classement se fait en trois catégories. Les équipements de travail couvrant les risques mineurs représentent la classe I tandis que les protections spécifiques pour les risques importants sont de classe II. La première catégorie regroupe les dangers superficiels qui peuvent être mécaniques, physiques ou chimiques. En général, ce type de protection évite les chocs ou vibrations qui n’affectent les parties vitales ni ne laissent des lésions irréversibles. On peut recenser par exemple les chaussures de travail, les casques anti-heurts ou les lunettes de soleil.

Pour la classe II, il s’agit de protéger les parties vitales du corps et d’éviter les dégâts irréversibles. Pour cette catégorie, on a les gilets de sauvetage, les masques ou encore des appareils respiratoires. La classe III regroupe des équipements de protection liés aux dangers mortels qui peuvent survenir dans des postes à haut risque. Le choix des EPI est loin d’être prédéfini pour un domaine précis. Il n’est d’ailleurs pas nécessaire pour une entreprise de posséder la totalité des protections sur le marché.

Il n’existe pas non plus de texte qui recense les équipements utiles pour une activité particulière. L’idée est de les choisir selon une analyse des risques réels afin d’avoir les EPI adaptés. Il important de prendre en compte les conditions de travail des salariés ou encore les tâches à réaliser. Il peut arriver que les employeurs aient recours aux personnels médicaux pour définir leurs besoins en termes de protection.

 

Quelles sont les réglementations sur le port des EPI ?

port-des-epi

Les règles d’utilisation et de recours aux EPI sont régies par le Code de Travail. La règle de base pour l’employeur est de mettre en place des mesures de protections afin de réduire les contraintes pour les salariés. Dans le cas où l’entreprise doit utiliser les EPI, quelques réglementations sont de mise. Il est d’abord primordial pour l’employeur d’évaluer les risques de santé et de sécurité des travailleurs, même pour les temporaires. Il incombe à l’entreprise de mettre à disposition du personnel les EPI adaptés aux dangers encourus dans leurs activités. Il va de soi que ces équipements sont à la fois gratuits et individuels. Il est aussi dans l’obligation de l’employeur de choisir et de contrôler la conformité des EPI aux règles de conception et de certification.

D’ailleurs, un marquage de sécurité doit transparaître sur les outils de protections, généralement à côté du nom du fabricant. Ce marquage est obligatoirement à la fois distinct, lisible et indélébile en plus d’apparaître sur chaque EPI. S’il n’est pas possible pour le fabricant de l’apposer sur l’équipement, il lui faudra l’imprimer sur l’emballage. Le marquage en question est constitué du sigle « CE » qui suit le graphisme prévu par la loi. Il est également suivi du numéro de l’organisme notifié intervenu dans la procédure complémentaire. Ce marquage n’exclut en aucun cas les équipements qui viennent d’autres pays de fabrication. L’EPI peut comporter d’autres normes auxquelles il est conforme. L’employeur fixe les conditions d’utilisation, d’entretien et de stockage des équipements. Il peut le faire en rédigeant des consignes ou en apposant des règlements intérieurs. L’information ainsi que la formation des employés compte parmi les obligations de l’employeur.

Les salariés doivent connaître et comprendre les risques encourus durant le travail. Une fois qu’ils sont mis au courant, il faut s’assurer que le matériel est correctement et effectivement utilisé. Suite à un contrôle régulier, les équipements doivent être entretenus pour toujours bien fonctionner, pour respecter les règles d’hygiène. En cas de défaillance, l’entreprise se doit de les réparer ou de les remplacer.

 

Comment mieux sensibiliser les salariés au port des EPI ?

 

En plus de l’employeur, les salariés ont aussi leur part de responsabilité pour éviter les risques inutiles. Le port des EPI soit parfois assez inconfortable, voire contraignant pour bien faire son travail. La première façon de sensibiliser les employés en plus de l’information et la formation est d’instaurer un règlement intérieur. Cette mesure s’accompagne d’une pose de panneaux d’indication sur les chantiers. Un dialogue et une sensibilisation auprès des employés permettent également de mieux expliquer l’importance des EPI. L’utilisation d’EPI peut bien sûr dépendre de l’envergure des dangers sur le terrain ou le chantier. Néanmoins, il est essentiel de prévenir tous les risques pour la sécurité de tous. Pour pouvoir être efficace, la sensibilisation des travailleurs devrait être incluse dans la stratégie des ressources humaines.

Commentez

Participez à la discussion