Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Risques industriels et environnementaux

Pierre Sangouard (Hikvision): « Nous couvrons tous les segments de la vidéoprotection »

Publi-information - Fournisseur de solutions complètes pour la vidéosurveillance depuis les caméras jusqu'aux logiciels d'analyse en passant par les enregistreurs,Hikvision a été créée en 2001 en Chine, à Hangzhou où se trouve son siège social. La société compte plus de 10.000 salariés dont 3.000 ingénieurs en R&D. Interview de Pierre Sangouard, directeur général de la filiale française.

Votre groupe revendique la place de n°1 mondial de la vidéoprotection avec un chiffre d’affaires de 1,37 milliard d’euros (1,76 milliard de dollars) en 2013. Qu’est-ce qui fait votre force ?
Nous sommes un des rares acteurs du marché à offrir une solution complète qui couvre tous les segments du marché. Depuis la vidéosurveillance urbaine jusqu’au transport public (aéroport, métro, bus, camions, etc) en passant par l’industrie, le commerce (grande distribution et Retail), le tourisme-hôtellerie et la santé (hôpitaux, cliniques, etc). Sans oublier la banque. A titre d’exemple, nous fournissons des caméras intégrées dans les distributeurs de billets de banque. Cet exemple montre notre capacité à verticaliser nos offres afin de répondre aux besoins des différents segments de marché. Nous envisageons de nous lancer aussi sur le segment résidentiel avec une nouvelle offre adaptée.
Comment se porte le marché de la vidéosurveillance dans le monde ?
Il s’agit d’un marché qui n’a pas encore vraiment atteint sa maturité. Le taux d’équipement chez les professionnels varie, selon les pays, de 45% à 70%. Quant à celui du résidentiel, il est encore très faible. Au niveau des technologies, on constate une évolue rapide vers le protocole IP. Autre tendance forte : l’intégration de l’intelligence embarquée à bord des caméras. L’idée simple : plutôt d’imposer des images à un gardien qu’il va observer de manière passive, on va être plus proactif en ajoutant des fonctionnalités d’analyse dans les équipements de manière à ne lui soumettre que les images pertinentes. Il y a donc un potentiel important pour le développement du marché qui bénéficie par ailleurs d’un cadre réglementaire plus favorable.
En France, où le marché a pris du retard comparé au Royaume-Uni, nous avons encore de la marge pour équiper les villes en vidéoprotection. Dans cette perspective, nous comptons renforcer notre présence sur l’Hexagone où nous disposions déjà d’un réseau de distribution avant d’y implanter notre filiale en 2013 à Fontenay-sous-Bois (94). Nous sommes par ailleurs installés partout dans le monde avec, en Europe, un siège social à Amsterdam et d’autres filiales en Italie, en Espagne et en France.
En quoi consiste votre offre ?
Pour répondre à tous ces segments de marché, nous disposons d’une gamme de produits complète. Elle comprend des lignes de caméras analogiques et numériques (IP) en version fixe, dôme, tourelle ou encore panoramiques pilotables à distance Pan–Tilt–Zoom (PTZ). Nous fournissons également des enregisteurs video DVR (Digital Vidéo Recorder) pour les caméras analogiques et des modèles NVR (Network Video Recorder) pour des modèles IP. A cela s’ajoutent les suites logicielles qui gèrent des solutions sur PC mais aussi sur tablettes et smartphones (iOS ou Android). Sur chaque gamme de produit, nous avons une entrée, un milieu et un haut de gamme. Nous avons enfin notre propre VMS (Video Management System) baptisé iVMS 4200, 4500 et 5200. Nous sommes par ailleurs compatibles avec toutes les offres de notre éco-système. Par exemple, certains clients veulent plusieurs types de caméras et des suites de logiciels ouvertes (Genetec, Milestone, See Tec, etc)…
Quelles sont vos nouveautés ?
Notre nouvelle gamme Smart rassemble des produits qui embarquent de l’analyse intelligente. Comme la détection de franchissement d’une ligne ou de zone. Ou encore la détection de visages. A titre d’exemple, notre offre Smart Video Tracking, disponible dans nos caméras dômes, offre la possibilité de délimiter une zone, d’y détecter un intrus et de le suivre. A noter également, la fonction Smart Defog (brouillard) qui supprime l’effet de brouillard grâce à son algorithme. Enfin, la caméra Dark Fighter se distingue par sa très haute sensibilité (0,0002 lux), ce qui lui permet de filmer des images presque dans le noir. Nous lançons aussi notre gamme de Caméras Turbo HD qui permet de gérer des flux en haute définition sur du câble coaxial.

Commentez

Participez à la discussion