Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Risques industriels et environnementaux

Pénibilité au travail et retraites | Gras Savoye et Didacthem aident les entreprises

Face à cette nouvelle obligation qui sera explicitée prochainement par un décret, Gras Savoye, courtier en assurances, et Didacthem, société spécialisée dans la santé et la sécurité au travail, se sont rapprochés pour accompagner les entreprises dans la mise en œuvre de cette nouvelle obligation.

La réforme des retraites a imposé aux employeurs de consigner dans une fiche, « les conditions de pénibilité auxquelles le travailleur est exposé, la période au cours de laquelle cette exposition est survenue ainsi que les mesures de prévention mises en œuvre par l’employeur pour faire disparaître, ou réduire, ces facteurs durant cette période » (art. 60). Les entreprises sont dans l’attente des modalités d’application de ces différentes obligations prévues par la loi mais ont bien compris les conséquences qu’une non-application aurait financièrement. En effet, la loi de réforme des retraites prévoit une pénalité de 1 % de la masse salariale en l’absence d’un accord applicable dans l’entreprise.

 

Face à cette nouvelle obligation qui sera explicitée prochainement par un décret, Gras Savoye, courtier en assurances, et Didacthem, société spécialisée dans la santé et la sécurité au travail, se sont rapprochés pour accompagner les entreprises dans la mise en œuvre de cette nouvelle obligation. Il faut rappeler que les travaux d’analyse et de cartographie de la pénibilité auront des répercussions à moyen et long terme sur les entreprises et que l’avenir de nombreux salariés se jouera à cette occasion.

 

> Gras Savoye et Didacthem proposent donc gratuitement un outil de prédiagnostic disponible sur grassavoye.com.

 

Première étape d’une démarche d’analyse structurée par Didacthem, ce prédiagnostic permettra, dès à présent, aux DRH et aux responsables d’équipes de réaliser un premier état des lieux de la pénibilité dans l’entreprise.

Commentez

Participez à la discussion