Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Santé et qualité de vie au travail

Parade connecte sa chaussure de sécurité

A l'occasion de la célèbre Foire internationale de Hanovre (Hannover Messe), la filiale du groupe Eram présente ce lundi son EPI connecté embarquant des algorithmes d'intelligence artificielle. Une innovation qui a réclamé deux ans de R&D par des experts de l'Internet des objets (IoT) afin d’assurer une détection optimale.

Ce lundi matin, s’est ouverte la célèbre Foire internationale de Hanovre (Hannover Messe) en Allemagne, qui présentera jusqu’au 27 avril 2018 les dernières innovations technologiques au service de l’industrie. L’occasion pour Parade (26,4 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2016), filiale du groupe familial Eram, d’exposer sa nouvelle gamme Parade Connect.

Ces chaussures de sécurité connectées embarquent un dispositif d’alerte pour travailleur isolé (Dati). Lequel comprend un gyroscope et un accéléromètre, pour savoir si le porteur est victime d’une chute ou s’il est immobile au sol. Outre ces capteurs, il intègre des algorithmes d’intelligence artificielle ayant nécessité deux ans de R&D.

Des chaussures commercialisées sous forme d’abonnement

Cela confère à cette chaussure une sécurité supplémentaire sachant qu’en cas de chute, les secours seront automatiquement alertés par le dispositif. Des SMS, appels ou mails seront envoyés via LoRA ou Sigfox, les principaux réseaux bas débit longue distance utilisés pour l’Internet des objet [Internet of Things (IoT)].

Lorsque le message sera validé par la chaîne d’alerte, les coordonnées GPS du travailleur pourront être transmises aux services de secours sans qu’il soit nécessaire d’utiliser un téléphone, indique le fabricant qui a fait plancher des experts en IoT sur son dispositif embarqué.

Fourni avec une batterie rechargeable tous les six mois, cet EPI connecté est produit dans la propre usine de Parade en France. Il sera commercialisé au second semestre de l’année 2018 sous forme d’abonnement. Soit une trentaine d’euros par mois. La chaussure pourra être renouvelée tous les ans en fonction de son état d’usure.

1,5 million de travailleurs isolés en France

Avec cette collection d’EPI connectés, le fabricant installé à Saint-Pierre-Montlimart (Maine-et-Loire) vise les métiers de l’industrie, transport, logistique, sécurité, environnement, etc. Autant de secteurs susceptibles de faire appel à des travailleurs isolés. Il y en aurait 1,5 million en France, selon le fabricant. En cas d’accident, leurs employeurs risquent de voir leur responsabilité engagée s’ils ne peuvent pas démontrer que les salariés étaient équipés de dispositifs de protection adaptés.

D’où l’intérêt de cette chaussure connectée, sachant qu’un tel EPI ne s’oublie pas ni ne se prête, fait remarquer le fabricant. En outre, une fois arrivé en fin de vie, Parade a prévu de récupérer l’EPI, notamment pour revaloriser les composants électroniques. De quoi réduire l’impact écologique du produit.

Eliane Kan

Commentez

Participez à la discussion