Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Risque incendie

Oscars de la sécurité incendie : la FFMI a dévoilé les lauréats

Une porte coulissante coupe-feu 4 heures pour entrepôts logistiques, un système de détection d’incendie par analyse vidéo, un essai en grandeur réel d’extinction d’un transformateur électrique par brouillard d’eau, maintenance prédictive des équipements incendie en logements sociaux, accompagnement des entreprises dans la prévention… riches moissons 2021 et 2022 pour les Oscars de la Fédération française des métiers de l’incendie.

regis-cousin-president-de-la-ffmi

Régis Cousin, président de la FFMI. © Agence TCA

Organisés par la Fédération française des métiers de l’incendie (FFMI) qui regroupe onze syndicats et plus de 300 adhérents, les Oscars de la sécurité incendie ont été décernés le 15 novembre dernier. Particularité pour cette vingt-septième édition depuis 1983, « C’est la première fois que nous les remettons à l’occasion du salon Expoprotection où nous sommes présents depuis 1992 », soulignait Régis Cousin, président de la FFMI. Objectif de ces oscars : récompenser les meilleures stratégies en matière de sécurité incendie. Autre particularité, les prix ont été remis non seulement au titre de l’année 2022 mais aussi de 2021, en raison d’une interruption due à la crise sanitaire.

Les prix 2021 remis en 2022

Et c’est Portafeu /Assa Abloy qui remporte l’Oscar de l’innovation 2021 pour sa porte coupe-feu coulissante pour entrepôts logistiques qui résiste 4 heures au lieu de 2 heures jusqu’ici. « Ce sont des clients qui nous ont exprimé cette demande », confiait Fabrice Galland, DG de Portafeu. De son côté le marseillais Safim, organisateur d’événements comme la foire de Marseille, a décroché l’Oscar 2021 du management de la sécurité incendie grâce à son système de formation à distance qui, lors d’une intervention, permet aux sapeurs-pompiers d’être immédiatement opérationnels alors qu’ils ne connaissent pas les lieux. Enfin, l’Oscar site spécifique est revenu à Enedis qui a construit un essai en grandeur réelle au Centre national de prévention et de protection (CNPP) pour éteindre un incendie de transformateur électrique par brouillard d’eau en moins de 10 minutes. « Cet essai nous a permis de sélectionner trois fournisseurs, souligne Guillaume Langlet, chef de service du département Expertise à la direction technique d’Enedis. De plus, grâce à ce procédé, nous utilisons deux fois moins d’eau. »

Détection incendie par analyse d’images

Pour cette année, la lauréate de l’innovation est la société Araani qui a développé la caméra FireCatcher Camera, à savoir un détecteur incendie par analyse d’image vidéo adapté aux environnements critiques. « L’intelligence embarquée dans la caméra permet de détecter un départ de feu et de transmettre les informations d’alarme à une centrale incendie par le biais des contacts secs et l’exploitation en confort du flux vidéo », détaille Maggy Baetens, directrice technique d’Araani. Ce procédé convient particulièrement aux environnements perturbés ainsi qu’aux grands volumes lorsque les flux aérauliques empêchent la fumée d’atteindre le détecteur. « La technologie de Détection incendie par analyse d’images (DIAI) a été intégrée à l’annexe 13 de la Règle APSAD R7 Edition de Juin 2021, et notre produit FireCatcher Camera sera bientôt CNPP Certified », ajoute Nicolas Sochard, responsable commercial d’Araani pour la France.

nicolas-sochard-araani-maggy-baetens-araani-bertrand-glaizal-cci-01-martial-foissotte-sdis-01-benedicteduport-rivp-et-regis-cousin-ffmi

Nicolas Sochard (Araani), Maggy Baetens (Araani), Bertrand Glaizal (CC 01), Martial Foissotte (SDIS 01), Bénédicte Duport (RIVP) et Régis Cousin (FFMI). © Agence TCA

Maintenance préventive

Quant à l’Oscar du management de la sécurité incendie, il a été attribué à la Régie immobilière de la ville de Paris (RIVP) qui gère environ 60 000 logements sociaux. Dans le cadre de sa stratégie globale en faveur de la sécurité incendie, elle a mis en place une solution informatique de suivi de ses équipements de sécurité incendie par escalier, afin de tracer en temps réel la maintenance préventive et corrective de ses prestataires. De quoi fluidifier les échanges entre les collaborateurs et les prestataires afin de garantir le bon fonctionnement et la vérification des équipements de sécurité incendie.

Accompagner les entreprises dans la protection incendie

Pour finir, la Chambre de commerce et d’industrie de l’Ain (CCI 01) a été désignée lauréate dans la catégorie prévention incendie grâce à son programme Culture sécurité, fruit de son partenariat avec le service départemental d’incendie et de secours de l’Ain (SDIS 01). Cette démarche consiste à accompagner le dirigeant d’une entreprise pour augmenter le niveau de sécurité avec un officier de sapeurs-pompiers et des ingénieurs-conseils de la CCI. Le plan d’action de cette démarche comprend plusieurs volets : auto-diagnostic, diagnostic, accompagnement, atout d’un sapeur-pompier volontaire dans l’entreprise, QR code Sécurité Bâtiment, ateliers collectifs Culture Sécurité, Ateliers Plan de continuité d’activité et gestion de crise, Ateliers Planification et gestion de crise… Tout un programme !

Erick Haehnsen

Commentez

Participez à la discussion