Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Sûreté et sécurité

Orange et Groupama se lancent dans la télésurveillance

L’opérateur et l’assureur viennent de donner naissance à une offre commune, baptisée Protectline. Détenue à 51% par Orange, celle-ci délivrera des solutions de vidéosurveillance fondées sur le concept de “maison protégée” à destination des particuliers.

Une première annonce a été faite le 12 décembre à l’occasion du Show Hello, la conférence de presse annuelle d’Orange : après les objets connectés, l’opérateur télécom ambitionne d’élargir son champ d’action à la sécurisation des domiciles. « Nous développerons cette offre au premier trimestre 2019, au sein d’une nouvelle société créée conjointement avec Groupama, prolongeant naturellement le partenariat que nous avons déjà ensemble. Nous l’appellerons « Maison protégée », avançait le PDG, Stéphane Richard. Un mois plus tard, c’est désormais chose faite. L’opérateur historique et le groupe d’assurance Groupama ont signé un nouvel accord concrétisant leur volonté de créer une société commune. Baptisée Protectline, celle-ci est détenue à hauteur de à 51% par Orange et 49% par Groupama.

Les opérateurs télécom succombent à la télésurveillance
Plus précisément, ce partenariat aidera Groupama à renforcer son activité existante dans le domaine et Orange à se tailler une place sur ce marché. Une ambition qui n’est pas sans rappeler la démarche de Free qui, en décembre également, a dévoilé une box de gestion des objets connectés de la maison, en particulier contre les risques d’intrusion.
Côté répartition des tâches, l’assureur compte sur ses compétences technologiques et opérationnelles en télésurveillance, gagnées grâce à des offres commerciales déjà existantes au travers de sa filiale Cofintex 6 qui perdureront au sein de Protectline. Quant à Orange, il devra mettre à disposition son portefeuille d’abonnés, son réseau de boutiques et son réseau télécom afin de soutenir la commercialisation de l’offre.

Un dispositif clé en main
« C’est un service de sécurisation complet pour votre foyer. Votre alarme est installée et configurée par des professionnels. Vous pouvez ensuite la gérer à distance depuis votre application, indiquait Stéphane Richard lors de sa présentation en décembre. Si des cambrioleurs s’introduisent chez vous en votre absence, vous n’avez pas besoin d’être joignable pour que des professionnels interviennent. Le centre de télésurveillance prend immédiatement le relais, 24 heures/24 et 7j/7 ». Si les détails financiers de l’accord n’ont pas été dévoilés, on sait que l’offre devrait être lancée au printemps 2019 à destination de la clientèle fixe et mobile grand public d’Orange. Pour cela, les utilisateurs devront souscrire à un abonnement mensuel supplémentaire de l’ordre de 19,90 euros, s’il se calque sur les tarifs actuellement appliqués pour l’offre Groupama Box Habitat.

Multiplier les services
Pour les deux partenaires, cette offre conjointe est l’occasion de développer de nouveaux leviers de croissance. D’ailleurs, cette volonté de se transformer en opérateur multi-services était déjà affichée à l’automne 2016, lorsque Orange avait racheté 65% de Groupama Bank, devenu Orange Bank début 2017. Du coup, après les services à l’international, la banque, la cybersécurité et les objets connectés pour la maison, c’est donc au tour de la télésurveillance d’élargir le spectre des activités de l’opérateur.

Ségolène Kahn

Commentez

Participez à la discussion