Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Sûreté et sécurité

Oprotect relie les entreprises de sécurité avec les particuliers et professionnels

La startup parisienne propose une plateforme qui réunit plus de 200 prestataires de sécurité privée. L'inscription est gratuite mais soumise à des formalités. Le paiement s'effectue à la fin de la mission.

À moins d’avoir un contrat à l’année avec une entreprise de sécurité, prendre un agent pour quelques heures ou quelques jours ressemble à un parcours du combattant. De cette difficulté est d’ailleurs née la startup Oprotect dirigée par Avital Cohen, sa pédégère et cofondatrice. Créée à Paris en 2019 avec deux autres associés, l’entreprise propose depuis un an une plate-forme dédiée. Laquelle met en relation les demandes des particuliers et des professionnels avec des entreprises de sécurité privée et de gardiennage qui s’y inscrivent gratuitement.

Plus de 200 entreprises de sécurité et de gardiennage inscrites

Avita-Cohen-est-CEO-et-cofondatrice-d-Oprotect

Avital Cohen est CEO et cofondatrice du site Oprotect.com. © D.R.

La startup en dénombre quelques 200 réparties sur toute la France. Leur effectif va de deux ou trois personnes jusqu’à une centaine d’agents de sécurité, maîtres-chien, ou agent incendie. Ces entreprises de sécurité sont intéressées par ces courtes missions car cela leur permet d’occuper des agents qui se trouvent sans mission. « En outre, elles sont payées dès la fin de l’intervention, ce qui évite les problèmes de recouvrement et d’impayés », fait valoir Avital Cohen.

Inscription gratuite mais soumise à des formalités

Plus de 1 000 transactions ont déjà été effectuée sur la plate-forme. Pour bénéficier de l’inscription gratuite, ces entreprises de sécurité doivent montrer patte blanche. Pour afficher leur conformité, elles fournissent notamment leur K-bis, certificats, homologations, assurances ainsi que les cartes CNAPS de leurs agents ou un document dans lequel elle s’engage à n’envoyer que des agents homologués. Enfin, un entretien  mené par téléphone ou visioconférence ou dans les locaux de l’entreprise est systématiquement organisé pour vérifier les informations.

Des algorithmes pour sélectionner les réponses

Lors de sa demande, le client peut émettre des critères. Par exemple, requérir que l’agent vienne avec une tenue spécifique ou avec un compteur de personnes. Une fois sa demande émise, la plate-forme envoie des devis au client. La plateforme fonctionne en effet avec des algorithmes qui déterminent quelles sont les entreprises les plus pertinentes.

Le client recevra trois devis au maximum

Par exemple, outre leur localisation, elle tient aussi compte de leurs effectifs. Si la requête porte sur une dizaine d’agents, seules les entreprises de sécurité ayant un effectif suffisant pourront la recevoir et y répondre. Sachant toutefois que le client recevra trois devis au maximum. Dans une prochaine version, le client pourra voir dans son tableau de bord toutes les entreprises susceptibles de répondre à sa demande. Ainsi que leur notation.

Tarifs homogénéisés

Au niveau tarifaire, la plate-forme s’efforce d’homogénéiser les tarifs qui peuvent varier selon la saisonnalité. Tout en restant attractif pour le client. Une fois le devis accepté, la plateforme proposera au client de réserver l’heure et le jour de la prestation et de la payer par carte bancaire ou virement. À la fin de l’intervention, la société de sécurité recevra la somme qui lui revient. Ce qui écarte tout risque d’impayé.

Eliane Kan

Commentez

Participez à la discussion