Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Cybersécurité

Olivier-Pierre de Mazières, nouveau patron de la lutte contre les cybermenaces

Le Préfet de police des Bouches-du-Rhône vient d’être nommé délégué ministériel aux industries de sécurité et à la lutte contre les cybermenaces et délégué aux coopérations de sécurité auprès du ministre de l'Intérieur.

Olivier-Pierre-de-Mazieres-Ministere-interieur

Olivier-Pierre de Mazières est délégué ministériel aux industries de sécurité et à la lutte contre les cybermenaces. © D.R.

Olivier-Pierre de Mazières est titulaire d’une maîtrise de droit public obtenue à l’Université Paris 2 Panthéon-Assas en 1993. Puis diplômé de Science-Po Paris en 1994.  Il a été élève de l’École Nationale d’Administration (ENA) de 1996 à 1998.

Chef de cabinet du ministre des Affaires étrangères de 2004 à 2005, il a rejoint le ministère de l’Intérieur en 2005. D’abord conseiller élections, administration territoriale et affaires générales, il a rejoint le corps préfectoral pour s’orienter rapidement vers la sécurité.

Puis devient sous-préfet de Dieppe de 2007-2010. Entre 2010 et 2012, il est secrétaire général de la Préfecture du Var. Il rejoint en 2013 la Sécurité en Corse en tant que coordonnateur. En 2015, il occupe le poste de chef de l’état-major opérationnel de prévention du terrorisme.  Il rejoint la préfecture de police des Bouches-du-Rhône en 2017.

Le 19 février, Olivier-Pierre de Mazières est nommé par un décret, délégué ministériel aux industries de sécurité et à la lutte contre les cybermenaces. Il est aussi délégué aux coopérations de sécurité, auprès du ministre de l’Intérieur.

Erick Haehnsen

Commentez

Participez à la discussion