Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Sûreté et sécurité

Missions de sauvetage : des motos à trois roues pour les pompiers d’Eugene Springfield

En cas d’embouteillage, ce tricycle électrique à deux places pourra permettre aux sauveteurs de cette ville d’Oregon de se faufiler entre les voitures afin d’arriver plus vite sur les lieux d’un accident. Outre une sirène sur le toit, le véhicule signé Arcimoto embarque du matériel de sauvetage.

Deux pompiers démarrent en vitesse le Rapid Responder pour se rendre sur les lieux d’un accident.

Ce tricycle à deux places est capable d’atteindre une vitesse de 120km/h. © Arcimoto

Comment arriver à temps sur le lieu d’un accident en cas d’embouteillage ? En cas d’urgence, chaque seconde compte. Or le trafic urbain représente une véritable source d’inquiétude. Tant pour les sauveteurs du SAMU que pour les pompiers. Cependant, une solution pourrait bien réduire cette contrainte. En effet, la start-up orégonaise Arcimoto a mis au point un tricycle électrique capable d’embarquer deux personnes ainsi que du matériel de sauvetage. Il s’agit de remplacer le volumineux camion de pompier par un véhicule assez petit pour se faufiler entre les voitures. Baptisée Rapid Responder, cette innovation a déjà intéressé le service de pompiers d’Eugene Springfield (Oregon, États-Unis). Pour l’heure, la phase de test ayant été validée, le programme pilote peut enfin débuter. 

Une alternative aux camions de pompiers

 « En 2019, nous avons répondu à plus de 40 000 appels d’urgence. Mais un grand nombre d’entre eux auraient pu être mieux desservis en utilisant le système de réponse rapide Arcimoto », déplore Chris Heppel, chef des pompiers d’Eugene Springfield. En cause, « dans toutes les grandes villes, les gros véhicules d’urgence s’engluent dans la circulation. Cela fait perdre un temps précieux. Tout en émettant des quantités excessives de carbone, explique le PDG d’Arcimoto, Mark Frohnmayer. Avec sa capacité à aller là où les gros camions ne peuvent s’introduire, Rapid Responder améliore les temps de réponse des services de sauvetage. »

Deux places assises à accès direct

Fonctionnant sur la même plateforme modulaire que le Fun Utility Vehicle d’Arcimoto, Rapid Responder dispose de deux places assises sous un auvent. Dépourvu de portes pour faciliter l’accès, le véhicule à trois roues dispose d’une sirène pour prévenir les autres usagers de la route de dégager la voie. 

Une vitesse de 120 km/h

Il embarque également un porte-matériel sur le toit, un compartiment de chargement arrière ainsi que des feux à 360 degrés pour éclairer la scène d’un accident ou d’un incident. Côté performances, ses motopropulseurs électriques lui permettent d’atteindre une vitesse maximale de 120 km/h pour une autonomie de 160 km par charge. Arcimoto devrait dévoiler toutes les spécifications et les prix avant la production du Rapid Responder plus tard dans l’année.

Les services de secours de Los Angeles ne sont pas en reste

Dans la foulée, d’autres initiatives aux Etats-Unis ont été mises au point pour faciliter la circulation des services de secours. Ainsi le service d’incendie de Los Angeles (Californie) a passé commande pour une version personnalisée du camion de pompiers électrique Concept de l’équipementier autrichien Rosenbauer. Avec des batteries de 100 kW, le véhicule de secours dispose de deux heures pour intervenir. En relais, le constructeur a prévu un générateur diesel de secours pour les opérations prolongées.

Ségolène Kahn

Commentez

Participez à la discussion