Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Cybersécurité

LuJam démocratise son service de cyberprotection auprès des PME et TPE françaises

Luttant contre les sites malveillants, l'offre de filtrage de cet éditeur est relayée en France par l'association Niu qui l'a adaptée notamment aux besoins des utilisateurs de la Freebox Delta

L'illustration montre le déploiement du service

Lujam filtre les entrées et sorties du reseau internet des entreprises. © D.R.

Comment protéger son entreprise contre les cyberattaques lorsqu’on n’a pas les ressources nécessaires ni les moyens d’embaucher un informaticien ? Consciente de ce besoin, l’association rouennaise Nui (Network Users Institute) propose aux PME, TPE et travailleurs indépendants la solution de cyberprotection de l’éditeur LuJam Cyber. Moyennant un abonnement de quelques euros par mois, le service filtre les adresses qui entrent et sortent des ordinateurs de ses abonnés. L’enjeu est d’empêcher ces derniers d’aller sur des sites opérés par des cyberpirates ou de laisser des messages infectés entrer dans l’entreprise. Pour délivrer ce service de filtrage, l’éditeur est connecté à la base de données de Farsight Security, un agrégateur de sites malveillants. Cette base est actualisée en temps réel, ce qui permet à LuJam de protéger ses utilisateurs contre les attaques, vers, et autres rançongiciels. Par ailleurs, l’opérateur de service délivre d’autres fonctionnalités. Par exemple, il vérifie que les mises à jour des antivirus ont été bien effectuées.

Se protéger grâce à la Freebox Delta 

« Le service délivré par LuJam est disponible en trois versions », explique Jimmy Pierre, le président de l’association Nui. La première donne accès à une machine virtuelle qui protège jusqu’à 256 utilisateurs. La seconde version est destinée aux plus petites entreprises. « Elle repose sur un Raspberry Pi3, à savoir un nano-ordinateur sur lequel tourne le service de LuJam et que l’on connecte au serveur de l’entreprise », indique Jimmy Pierre qui est en charge de la commercialisation du service en France. Enfin, la troisième version concerne les utilisateurs de la fameuse Freebox Delta, déployée à hauteur de 100 000 chez des professionnels et des particuliers. C’est d’ailleurs avec l’annonce en octobre dernier de l’ouverture de la FreeBox Delta par l’opérateur Free que Jimmy Pierre a eu l’idée d’implémenter un tel service dans la box. « A ma connaissance, il s’agit de la seule box qui dispose de cette capacité », estime cet informaticien chevronné. « Il suffit que les utilisateurs nous donnent les clés d’accès au boîtier pour qu’on y intègre le module d’accès au service de LuJam », indique le président de l’association en certifiant que dans les 15 minutes de la mise en route du service, 95 % des risques liés à la cybercriminalité seront sous contrôle.

Eliane Kan

Commentez

Participez à la discussion