Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Risques industriels et environnementaux

L’OSHA a axé sa « Semaine européenne 2009 » sur les risques en matière de santé dans l’industrie du nettoyage

Diminuer les affections professionnelles parmi les agents de propreté constitue l’un des principaux objectifs de la « Semaine européenne pour la sécurité et de la santé au travail », du 19 au 23 octobre 2009. À l’initiative de l’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA), des centaines d’événements et d’activités liés à ces thématiques ont été organisés tout au long de cette semaine à travers l’Europe...

Diminuer les affections professionnelles parmi les agents de propreté constitue l’un des principaux objectifs de la « Semaine européenne pour la sécurité et de la santé au travail », du 19 au 23 octobre 2009. À l’initiative de l’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA), des centaines d’événements et d’activités liés à ces thématiques ont été organisés tout au long de cette semaine à travers l’Europe.

Bien que près de 3,6 millions de citoyens européens travaillent dans le secteur du nettoyage, ce domaine d’activité reste souvent perçu comme le parent pauvre en matière de protection de l’homme au travail. Toutes les entreprises ont besoin de personnel de nettoyage, mais cette activité n’est que rarement considérée comme essentielle. C’est pourquoi elle fait fréquemment l’objet d’une sous-traitance. Pourtant, un nettoyage de mauvaise qualité fait peser un risque pour de nombreuses entreprises, particulièrement dans les industries alimentaires et pharmaceutiques, où une hygiène insuffisante risque de leur faire perdre leurs licences.

Le secteur est dominé par des contractants spécialisés, dont beaucoup sont de petites entreprises devant se battre bec et ongles pour gagner des marchés, à tel point que la santé et la sécurité risquent de ne pas constituer leur première priorité.  Il convient dans le même temps de noter que les autorités en charge de la santé et de la sécurité au sein de l’UE considèrent le secteur du nettoyage comme particulièrement vulnérable face à certains risques professionnels, allant du risque de glisser ou de trébucher à celui de subir l’agressivité des gens.

Dans le cadre de l’objectif de la Semaine européenne dédiée à ce secteur, l’EU-OSHA a diffusé deux nouvelles publications sur les activités de nettoyage: « Protéger les agents de propreté» et « Cleaning workers and Occupational Safety and Health (Les agents de propreté et la santé et la sécurité sur les lieux de travail) ». Ces publications soulignent les défis spécifiques auxquels fait face le secteur du nettoyage, notamment le fait que cette profession soit mal considérée par le grand public, que les horaires de travail soient souvent décalés et que les agents de propreté soient exposés à des substances dangereuses.

La publication « Protéger les agents de propreté » étudie les actions prises en vue de relever certains de ces défis, à l’échelle européenne et nationale et au niveau de chaque entreprise. Elle couvre les tâches de nettoyage courantes, effectuées dans un grand nombre de lieux de travail, des hôpitaux aux cafés. Les exemples de bonnes pratiques visant à améliorer le bien-être des agents de propreté sont divers: on peut citer la modification des horaires de travail, qui ne seraient plus nocturnes, mais bien diurnes, ce qui permettrait de réduire les effets négatifs d’un horaire de travail difficilement conciliable avec une vie sociale, ou encore la création d’une nouvelle base de données permettant de sélectionner le type approprié de gants de protection pour les différents types de nettoyage.

En vue de fournir des conseils ciblés et accessibles sur la santé et la sécurité dans le secteur du nettoyage, l’EU-OSHA a également publié une vidéo qui présente un cas d’étude d’une personne travaillant réellement dans ce secteur et souffrant d’une affection courante parmi les agents de propreté (troubles musculo-squelettiques) et qui explique aussi les mesures pouvant être prises pour soulager ce problème.

Des vidéos similairessont également disponibles pour d’autres secteurs qui sont, eux aussi, considérés à hauts risques, la construction et l’HORECA * notamment.

Enfin, le film « Clean Sweep» met en scène le personnage d’animation Napo faisant face aux risques liés au secteur du nettoyage et des contractants. Ce film illustre, de manière accessible et attrayante, les risques généralement rencontrés dans le secteur du nettoyage et les actions pouvant être prises pour y faire face.

 

 

* Horeca est le sigle du secteur d’activité hôtellerie, de la restauration et des cafés.

Commentez

Participez à la discussion