Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Santé et qualité de vie au travail

Les trophées « Prévention ensemble » cherchent à améliorer la santé des salariés travaillant sur les routes ou en ville

Organisée par plusieurs organismes (IDRRIM, OPPBTP, USIRF), cette première édition récompense les initiatives de partenariats qui visent à prévenir les risques encourus par les opérateurs travaillant sur les aménagements routiers et urbains. Ces trophées contribuent ainsi à valoriser les actions exemplaires et les échanges entre partenaires. Objectif : développer les bonnes pratiques.

Pour limiter les risques d’accident et de maladies professionnelles liés notamment aux émanations toxiques, le secteur des travaux routiers et aménagements urbains a entrepris de donner de la visibilité aux meilleures actions de prévention. Comme en témoignent les premiers trophées « Prévention ensemble » organisés par l’Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics (OPPBTP), l’Institut des routes des rues et des infrastructures pour la mobilité (IDRRIM) et l’USIRF (Union des syndicats de l’industrie routière française). L’originalité de ces trophées décernés en décembre dernier est de récompenser les initiatives partenariales en matière de prévention et sécurité impliquant une entreprise, un maître d’ouvrage et des acteurs qui ont pris part à la conception, la réalisation, l’entretien, la gestion, l’aménagement et l’exploitation des infrastructures.

Identifier les risques et limiter les accidents

Dans la catégorie « Circulation », deux prix ont été remis. A commencer par celui décerné à Autoroutes et Tunnel du Mont Blanc (ATMB) qui s’est appuyé sur Colas Rhône-Alpes Auvergne – Agence Vallée de l’Arve.
Dans le cadre de ses chantiers de renouvellement des enrobés, le maître d’ouvrage ATMB a mené une réflexion globale pour identifier les risques liés à l’activité de ce type de chantiers sous exploitation et mettre en place, en concertation avec Colas une série d’actions concrètes et efficaces pour minimiser ces risques. Le second prix a été attribué à Cofiroute et ses partenaires Groupement Vinci Construction Terrassement, Ingerop et Yseis. Ce prix concerne un chantier autoroutier d’élargissement à 2 x 3 voies sous circulation réalisé dans le cadre d’un planning contraint de 18 mois. En amont du chantier, une analyse des risques de l’opération a été engagée avec l’ensemble des partenaires. Cette démarche a permis de finir le chantier non seulement sans accident mais aussi avec 6 mois d’avance. Par ailleurs, le jury a accordé une mention spéciale à la mairie de Portes-Lès-Valence (Drome). En juin 2016, cette collectivité a organisé 3 journées de sensibilisation à la sécurité routière à destination de ses habitants. Associée à cette démarche, l’entreprise Colas Rhône-Alpes Auvergne a mis en place un dispositif afin de sensibiliser et alerter le public sur les dangers propres aux chantiers sous circulation, à savoir la signalisation et les manœuvres d’engins.

Des actions communes pour une améliorer la sécurité
Dans la catégorie Réseaux, un prix a été accordé à Colas Rhône-Alpes Auvergne (agence de l’Ain) ainsi qu’à ses partenaires Perrier TP Terrassement et GRT Gaz. Lors du chantier de réalisation de la nouvelle interconnexion d’Etrez par GRT Gaz, le donneur d’ordre industriel a mis en place une démarche permettant d’avoir une réflexion et des actions communes pour aboutir à une relation de partenariat en matière HSE (Hygiène sécurité environnement) avec les entreprises. Dans un souci d’amélioration constante de la sécurité sur le chantier, cette démarche a permis d’échanger sur les bonnes pratiques et d’assurer un auto-contrôle sécurité par les entreprises afin d’être force de proposition HSE vis-à-vis de GRT Gaz.

Partenariat pour limiter les risques respiratoires
Dans la catégorie « Émissions », la société Eiffage Route Méditerranée a été primée aux côtés de la Société Marseillaise du Tunnel Prado Carénage, de la Carsat Sud-Est et d’Eiffage Infrastructures Gestion & Développement. Lors du chantier de mise en œuvre d’enrobés en système semi-fermé (Tunnel Prado Carénage), il a été mis en place des mesures de prévention de l’exposition professionnelle aux fumées de bitume qui répondent à l’avis de 2013 émis par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses). Des mesures applicables aux autres chantiers de mise en œuvre d’enrobés bitumineux. Egalement dans la catégorie « Emission », Eiffage Route Ile-de-France-Centre a partagé son trophée avec le Conseil départemental des Yvelines, la direction interdépartementale des routes Ile-de-France, la Cramif Ile-de-France, le CHU Grenoble et Eiffage Infrastructures Gestion & Développement pour la réalisation de deux chantiers menés sur deux années consécutives (2014 et 2015). Des variantes techniques ont été proposées afin de fixer plusieurs variables dans les configurations de chantier : origine du bitume, granulats et agrégats d’enrobés recyclés (AER), formules d’enrobés, matériels utilisés et équipes intervenant sur les deux chantiers. Cette évaluation répond à l’avis de l’Anses de 2013 selon deux stratégies d’analyse. Ces deux expérimentations ont permis de mettre en évidence des expositions respiratoires faibles à très faibles aux HAP (Hydrocarbures aromatiques polycycliques). Les résultats et les mesures de prévention associés sont applicables aux autres chantiers de mise en œuvre d’enrobés bitumineux.

 
Jouer la carte de l’approche globale

Dans la catégorie « Approche globale » le Groupe Ensemble 77 (12 membres) ainsi que ses partenaires dont le centre départemental de gestion 77, l’OPPBTP et la Cramif ont été distingués pour leurs actions en matière de prévention des risques professionnels (risque routier, amiante, AIPR, TMS, etc.). Dans le cadre d’une convention, Ensemble 77 organise des journées annuelles « Prévention, Santé et Sécurité » rassemblant tous les acteurs des travaux publics. Dernier lauréat, le partenariat signé entre la Fédération régionale des travaux publics (FRTP) Poitou-Charentes et quatre conseils départementaux (Charente, Charente Maritime, Deux-Sèvres et Vienne). L’objectif étant de limiter les problèmes liés à la sécurité pour les salariés, les riverains et les usagers lorsque des travaux de TP sont réalisés sur la voie publique. Ce projet s’est concrétisé par la réalisation d’une charte « Travaux sous circulation ». Enfin, un diplôme « Mention Spéciale du jury » a été accordé à Bessière TP et OPPBTP et AIST – Médecine du travail de Béziers. Ces derniers ont aidé les repreneurs de l’entreprise Bessière pour faire un état des lieux de la situation en prévention, santé et sécurité et définir des actions à mettre en place avec l’ensemble du personnel. Un an après, l’entreprise a enregistré notamment une baisse de l’accidentologie.

Eliane Kan

Commentez

Participez à la discussion


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.