Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Santé et qualité de vie au travail

Les lunettes actives de Valeo sécurisent la conduite nocturne

L'équipementier automobile français a conçu un pack de sécurité contenant une paire de lunettes connectées à un phare dédié. De quoi voir la route sans pour autant craindre les éblouissements émis par les voitures roulant en sens inverse. Ces lunettes actives fonctionnent aussi le jour afin de diminuer la gêne provoquée par les rayons lumineux du soleil.

La nuit, les accidents de trajet ne sont pas plus nombreux mais ils sont en général plus graves. A la baisse de vigilance au manque de sommeil, s’ajoute notamment la gêne liée à la lumière des phares émise par les voitures venant en sens inverse. Ce phénomène d’éblouissement incommoderait 48% des Français, selon une étude TNS Sofres réalisée à la demande de l’équipementier automobile Valeo. Lequel a présenté début janvier au CES de Las Vegas une paire de lunettes actives. Leur particularité est de s’assombrir en cas de forte luminosité produite par les phares de voitures environnantes ou en présence de rayons du soleil, voire de toute autre source lumineuse.

Cette paire de lunettes fonctionne de concert avec un phare également fourni par Valeo. Ces deux équipements sont connectés l’un à l’autre par Bluetooth et fonctionnent sur la même fréquence. Résultat, le conducteur peut continuer à voir la route éclairée par son phare, sans être incommodé par les autres utilisateurs de la route. Cette technologie n’empêcherait pas la lecture des écrans LCD et des systèmes d’affichage tête haute. Enfin, ces lunettes acceptent des verres correcteurs. Avec son pack qui couple la paire de lunettes actives et le phare associé, Valeo s’adresse dans un premier temps aux constructeurs automobiles en première monte. Dans un second temps, l’équipementier espère livrer des enseignes spécialisées pour la seconde monte.

Cette innovation constitue la partie émergée des recherches menées par Valeo pour sécuriser la conduite de nuit comme de jour. Certaines aboutiront à plus long terme. A l’instar de ce système embarqué de surveillance du conducteur. Grâce à une caméra observant notamment le mouvement de l’oeil, ce procédé vise à contrôler le niveau d’attention du conducteur en tenant compte des mouvements de son œil et de ses paupières. S’il détecte un état de somnolence, il aidera le conducteur à se concentrer ou prendra automatiquement le contrôle de la voiture en cas d’urgence.

Eliane Kan

Commentez

Participez à la discussion