Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Risques industriels et environnementaux

Les autorités mexicaines font confiance à IndigoVision pour veiller sur plusieurs villes

Situé dans le nord du Mexique, l'État du Chihuahua a déployé un système de surveillance distribué à grande échelle, basé sur la technologie de vidéo sur IP d'Indigovision.

Situé dans le nord du Mexique, l’État du Chihuahua a déployé un système de surveillance distribué à grande échelle, basé sur la technologie de vidéo sur IP d’Indigovision. Avec ses quelques 259 000 kilomètres carrés, Chihuahua est la plus vaste région du pays. La ville la plus étendue de l’État, qui en est aussi la capitale, porte également le nom de Chihuahua. Les autres villes principales sont : Delicias, Cuauhtemoc, Parral, Nuevo Casas Grandes, Camargo, Creel, Meoqui et Jimenez. De par son architecture entièrement distribuée, le système permet à un opérateur situé dans la capitale d’État de visionner les séquences vidéo de n’importe quelle autre ville de la région, via une caméra PTZ qu’il peut contrôler.

 

Plus de 270 caméras ont été installées dans toute la région. Les systèmes intra-urbains ont été déployés via des réseaux sans fil pourvus par Redline Communications. Chaque ville est reliée à la capitale d’État par le biais de réseaux filaires. C’est grâce à sa technologie de compression H.264 avancée qu’IndigoVision a été choisie pour ce projet et qu’un système de surveillance sur une zone aussi étendue peut être envisagé. Des images vidéo exploitables par les forces de l’ordre sont transmises par le biais de réseaux IP standard sur de très longues distances, en sollicitant une bande passante minimale. Ainsi, les réseaux sans fil peuvent être facilement déployés et le temps de latence limité au maximum, ce qui permet aux opérateurs de contrôler efficacement les caméras PTZ d’une ville à partir d’une autre, et ce, dans tout l’État. De nombreuses caméras intégrées aux systèmes autonomes de vidéo analogique et numérique sur IP d’origine ont été remises à contribution.

 

Dans l’État du Chihuahua, les opérateurs du Central de Inteligencia Policial (CIPOL) établis dans l’un des trois centres de commande de la ville de Chihuahua, ainsi que les forces de police des autres villes, recourent à Control Center, le logiciel de gestion de la sécurité d’IndigoVision, pour surveiller le système. 25 postes de travail dotés de Control Center sont actuellement utilisés sur l’ensemble de l’État. Le déploiement des postes de travail dotés de Control Center ne nécessite aucun frais supplémentaire, puisque le logiciel bénéficie d’une licence illimitée comprise dans le coût du matériel IndigoVision.

Commentez

Participez à la discussion