Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Sûreté et sécurité

Les aéroports chinois s’arment de détecteurs d’explosifs de chez Morpho

Dans un contexte où les réglementations vis-à-vis des menaces terroristes sont drastiques, la Chine a décidé de travailler en étroite collaboration avec le spécialiste de la sécurité Morpho (Safran) afin d’installer dans ses aéroports, des systèmes capables de détecter des traces d’explosifs partout, même sur la peau des passagers.

La filiale Morpho Detection du leader mondial de la sécurité Safran a annoncé aujourd’hui à Pékin avoir installé des détecteurs d’explosifs dans 80 aéroports chinois. Parmi ces installations, l’on compte plus de 500 détecteurs de traces d’explosifs, Explosives Trace Detector (ETD), mais aussi une trentaine de systèmes de détection d’explosifs, Explosives Detection System (EDS), pour la présence d’explosifs sur les passagers, les bagages à main ou encore les bagages en soute.
Aujourd’hui, les infrastructures de sécurité dans les aéroports doivent faire face à de nombreux défis. A commencer par les menaces d’attentats dont il faut anticiper constamment les évolutions mais aussi les réglementations internationales en matière de sécurité qui tentent, notamment, de répondre au nombre croissant de passagers. En outre, cela fait 20 ans que le spécialiste français des détecteurs d’explosifs collabore avec la Chine, afin de mettre en place un réseau national de commerciaux, de techniciens de services, de partenaires et de fournisseurs. « La Chine est un marché important pour Morpho et nous sommes impatients de poursuivre notre travail de longue durée visant à améliorer les capacités de sécurité dans les aéroports chinois », souligne Karen Bomba, président de la filiale chinoise de Morpho.
Parmi les installations fournies par le spécialiste, on trouve les détecteurs d’explosifs de la famille CTX  Explosives Detection System. Dédiés aux contrôles de bagages en soute dans les zones aéroportuaires les plus difficiles, ils ne nécessitent pas la mise en place d’un programme de fausses alarmes sensées stimuler la vigilance des agents de contrôle. De plus, deux des systèmes de cette famille de détecteurs, à savoir l’EDS CTX 5800 et le CTX 9800 DSi, bénéficient de nombreuses certifications internationales. Par exemple celles de l’Administration de l’aviation civile chinoise (CAAC) et de l’Agence américaine de sécurité dans les transports (TSA). Ils ont aussi été approuvés par la Conférence européenne de l’aviation civile (CEAC).
En ce qui concerne les systèmes de détection de traces d’explosifs de la famille Itemiser Explosives Trace Detector, ceux-ci sont utilisés pour le contrôle des personnes. Capables d’identifier des traces d’explosifs sur la peau, les vêtements, les sacs et même les véhicules, ces systèmes bénéficient pour leur version améliorée, baptisée Itemiser Enhanced, d’une certification de la CAAC concernant le contrôle des passagers et des bagages.

Ségolène Khan

Commentez

Participez à la discussion