Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Sûreté et sécurité

Le Nigeria investit dans les drones pour livrer ses médicaments et vaccins

L’État de Kaduna au Nigeria va bénéficier des drones de Zipline pour livrer médicaments et vaccins à sa population située dans les zones les plus reculées. Ces engins pourront transporter des cargaisons au poids de 1,5kg et parcourir plus de 160 km par jour.

Ce qui fait la réussite des drones, ce marché en plein essor, résulte de leur capacité à atteindre les zones les plus difficiles d’accès. Une compétence qui au fil des années a optimisé les opérations de secourisme, de sauvetage, ou encore les livraisons de médicaments. Parmi les initiatives les plus récentes, le Nigeria vient de conclure un partenariat avec la jeune entreprise américaine Zipline pour livrer des médicaments et des vaccins dans son État de Kaduna situé dans le nord-ouest du pays. Ces drones logistiques pourront ainsi desservir des millions de personnes. 

le-nigeria-a-signe-un-accord-avec-zipline

Le Nigeria a signé un accord avec Zipline pour la livraison de médicaments par drones. © Zipline

Livraison de médicaments

Après le Rwanda et le Ghana, c’est donc au tour du Nigeria de se tourner vers les drones logistiques pour livrer des produits médicaux dans des zones difficiles d’accès. Ce pays, le plus peuplé d’Afrique (210 millions d’habitants), vient en effet de conclure un accord avec le fabricant de drones Zipline pour livrer non seulement des médicaments et des vaccins, mais aussi des poches de sang. 

Une première au Nigeria

« Nous sommes fiers d’être le tout premier État du Nigeria à adopter cette chaîne d’approvisionnement innovante pour soutenir nos efforts en matière de prestation de soins de santé », indique Nasir Ahmad el-Rufai, gouverneur de l’État du Kaduna dans le nord-ouest du Nigeria.

les-drones-pourront-realiser-des-dizaines-de-livraisons-par-jour

Les drones de Zipline pourront réaliser des dizaines de livraisons par jour et parcourir jusqu’à 160 km. © Zipline

Des livraisons optimisées

Il s’agit de plus de 200 produits médicaux qui seront stockés dans les conditions requises à leur conservation dans trois entrepôts. Un volume important et suffisant pour couvrir la plupart des régions de l’Etat de Kaduna. Pour se faire livrer, il suffit ensuite aux agents de santé d’envoyer leurs commandes par SMS ou par appel téléphonique pour que les drones arrivent. 

Des dizaines de livraisons par jour

Concrètement, chaque drone possède une capacité de port de 1,5 kilogramme par cargaison et peut effectuer des dizaines de livraisons par jour. Alimentés par électricité, les drones peuvent ainsi s’affranchir des contraintes dues au manque d’infrastructures dans les zones les plus éloignées ainsi qu’aux conditions météorologiques.

160 kilomètres par jour

« Chaque drone peut parcourir 160 kilomètres aller-retour, par vent fort et pluie, de jour comme de nuit, pour effectuer des livraisons à la demande en 30 minutes en moyenne » ajoute le gouverneur. 

Un marché africain prometteur

Du côté de Zipline, la start-up est née en Californie en 2014. Spécialisée dans la construction de drones logistiques, la jeune pousse a misé sur l’essor du continent africain pour développer son marché. Ainsi le Rwanda figure parmi l’un des premiers pays à avoir mis en place en octobre 2016 une base regroupant une quinzaine d’engins pour desservir des centres de transfusion dans l’ouest du pays. Une telle organisation existe également au Ghana depuis la pandémie. Ce qui a permis la livraison d’un million de doses de vaccins contre le Covid-19. 

Ségolène Kahn

Commentez

Participez à la discussion