Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Cybersécurité

Le ministère de l’Intérieur sécurise la migration de ses communications mobiles critiques

Gemalto, le numéro un mondial des cartes à puce, vient de décrocher un important contrat avec le gouvernement, qui consiste à fournir une solution pour augmenter le débit des communication mobiles critiques entre les forces de l’ordre. Et ce en toute sécurité.

Pour faire face à la migration vers la 4G et bientôt la 5G, le ministère de l’Intérieur a lancé un appel d’offres destiné à sélectionner une solution capable de mettre ses réseaux de communication mobile critiques et tactiques hors de portée des cyberpirates. Contrat remporté aujourd’hui par le fournisseur de cartes à puce et de solutions de sécurité et d’authentification numériques Gemalto, actuellement en cours de rachat par le groupe technologique français Thales. Ce dernier devra proposer une offre de connectivité et de sécurité à la mesure des attentes gouvernementales et des évolutions technologiques.

Un marché en plein essor
Le marché mondial des infrastructures Long Term Evolution (LTE) de la sécurité publique prend une ampleur considérable. Selon une étude récente du cabinet d’analyse SNS Research, il s’apprête à atteindre les deux milliards de dollars d’ici 2020. « Les cybermenaces sophistiquées font peser des risques sérieux sur ces réseaux sur lesquels comptent les militaires, la police et d’autres agences de sécurité publique », explique Frédéric Vasnier, vice-président exécutif en charge des services mobiles et de l’Internet des objets (IoT) chez Gemalto.

Le PC Storm
Sécuriser les réseaux et les équipements des forces de sécurité et des premiers intervenants avec une solution de connectivité personnalisable devient donc impératif. Si, pour l’heure, aucun montant lié à ce contrat n’a été dévoilé, on sait que ce dernier entre dans le cadre d’un projet initié par le gouvernement. Baptisé Plate-forme Convergée pour des Services à très haut débit, opérationnels, résilients et mobiles (PC Storm), ce programme a pour objectif d’assurer la transition des communications vers la 4G et la 5G, mais aussi d’augmenter le débit pour faciliter l’utilisation d’applications, par exemple de vidéo en temps réel. Ou encore d’aider les unités de forces opérationnelles à basculer aisément d’un réseau mobile public à un réseau privé.

Une gestion d’accès sécurisée
Pour ce faire, l’éditeur va mettre à disposition des agents et équipes d’intervention des cartes SIM personnalisées, des eSIM, ainsi que des solutions de gestion des abonnements et des droits d’accès privés. De quoi sécuriser les conversations confidentielles tout en anticipant les lacunes éventuelles de la couverture réseau.

Ségolène Kahn

Commentez

Participez à la discussion

Suivez-nous