Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Santé et qualité de vie au travail

Le français 3ZA Intech automatise le contrôle des EPI sur les lieux de travail

Avec ses capteurs qui se fixent sur les casques, chaussures et autres équipements de protection individuelle (EPI), cette jeune entreprise tricolore renforce la sécurité des salariés sur leurs lieux de production en les obligeant à porter la tenue réglementaire.

Certains salariés se montrent toujours rétifs au port d’équipements de protection individuel (EPI) obligeant les responsables santé et sécurité au travail à vérifier quotidiennement leur tenue. Demain, ce contrôle pourrait être automatisé grâce au système conçu et développé par la startup 3ZA Intech. Située à Ascoux (Loiret), l’entreprise est spécialisée dans les objets connectés (capteurs, actionneurs, systèmes autonomes) et les communications sans fil (RFID, NFC, WIFI, Sigfox, Lora, 2G/3G, 4G LTE) fonctionnant tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du bâtiment.

D’ici le mois de mai prochain, 3ZA Intech lancera sa première solution globale composée d’une Milibox, à savoir une box communicante et multi-fonction qui échangera en permanence et à distance avec des lecteurs connectés que l’on pourra placer par exemple à l’entrée d’un chantier, d’un entrepôt, d’une usine, voire même sur un échafaudage. De quoi détecter de manière automatisée si les salariés portent la tenue obligatoire grâce à des capteurs dédiés que l’on fixe sur leurs casques, chaussures, ceintures ou harnais, etc. Il suffira de passer devant le lecteur d’une zone réglementée pour que la personne soit authentifiée grâce à son badge et que le système s’assure qu’elle dispose bien des capteurs adéquats. Si ce n’est pas le cas, son responsable en sera automatiquement averti grâce à la présence de signaux lumineux sur sa Box qui fait ainsi office de tour de contrôle. « L’alarme lumineuse sera accompagnée d’un signal sonore ainsi qu’un SMS ou un courriel» , indique Jean-Yves Cadorel, le président de l’entreprise. Ce spécialiste de la R&D a co-fondé 3ZA Intech en août 2015 avec Claire Mattana, présidente de M3a, spécialisée dans l’éclairage LED appliqué initialement au secteur du luxe.

D’emblée, la TPE qui compte 4 collaborateurs a développé des applications métier financées sur fonds propres, prêts et autres aides accordées, entre autres, par la Bpifrance. Point fort de la Milibox, elle peut gérer plusieurs zones de sécurité. Ensuite, outre le contrôle des EPI, elle contribue aussi à empêcher le vol de matériels de chantier. Il suffit de placer un capteur sur l’appareil à sécuriser.

«La Milibox sera assemblée en France, elle sera fournie pré-configurée pour fonctionner sur n’importe quel réseau 2,3 ou 4 G mais aussi sur des réseaux bas débit dédiés à l’Internet des objets (IoT) comme Sigfox et Lora (ce dernier va être déployé sur une quinzaine d’agglomérations en France, NDLR) », ajoute le président de 3ZA Intech qui prévoit de lancer son application BTP en mai prochain après avoir achevé les phases de certification des maquettes et des prototypes. Selon le nombre de chantiers déployés par l’entreprise, la Box accompagnée de quelques capteurs sera louée près de 30 euros par mois.

Eliane Kan

Commentez

Participez à la discussion


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.