Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Sûreté et sécurité

Le belge Bandit contribue à démocratiser les générateurs de brouillards opacifiants

Le fabricant vient de présenter un appareil compact ne pesant que 7 kilos. Il embarque deux cartouches préinstallées ce qui lui permet de réaliser un second tir de brouillard en cas de besoin. Cette offre s'adresse aux particuliers et petits professionnels disposant de volumes de 40 m³ à 200 m³.

Parmi les pionniers, le fabricant belge Bandit apporte sa pierre à la démocratisation des générateurs de brouillard opacifiant. Cette protection active empêche d’y voir à quelques centimètres près. De quoi faire fuir les intrus. Avec son dernier appareil, le S320, cette PME créée en 1992 s’adresse aux particuliers et aux petits professionnels. Son générateur est livré avec 2 cartouches préinstallées qui sont disponibles en 8 tailles de sorte à couvrir des volumes allant de 40 m³ à 200 m³.

Mélange d’eau et de glycol

Compact et relativement léger puisqu’il ne pèse que 7 kilos, le générateur S320 est conforme aux normes de sécurité européennes et de protection environnementales puisqu’il émet en une seconde un brouillard constitué d’un mélange d’eau et de glycol. « 10 minutes à 3/4 d’heures sont nécessaires pour que le brouillard se dissipe sans laisser de trace ni de résidu », indique François Xavier, le responsable technique de Bandit France.

Un réarmement automatique pour tirer une seconde fois si nécessaire

L’appareil fabriqué en Belgique peut fonctionner de manière autonome ou couplé à un système d’alarme. Il est fourni avec plusieurs buses d’éjection. Ce qui permet de répondre à différents modes d’installation, à la verticale ou horizontale, fixé au plafond ou dissimulé derrière une cloison ou une armoire. Il dispose d’un système de réarmement automatique qui permet de tirer une second fois si nécessaire grâce à ses deux cartouches préinstallées. Le générateur garanti 5 ans est installable avec ou sans système d’alarme par un professionnel sachant que Bandit ne vend ses produits qu’aux installateurs électriciens ou spécialistes de la sécurité. Présenté au dernier salon Expoprotection, il ne sera commercialisé qu’en début d’année 2017. Des accessoires sont prévus comme des supports de fixation, un coffret d’alimentation, un bouton panique, un sirène, des détecteurs, etc. 

Eliane Kan

Commentez

Participez à la discussion