Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Sûreté et sécurité

Le 114 s’adapte désormais aux sourds et aux aveugles

Comment faire pour appeler les services d'urgence lorsqu'on est sourd ou aveugle ? Réponse avec Sophie Cluzel, secrétaire d’État au Handicap qui vient d'inaugurer l'appli Urgence 114. Elle permet aux sourds et malentendants de communiquer avec les services de secours en visioconférence, en langue des signes, tandis que les aveugles et malvoyants peuvent compter sur le chat grâce à une fonction en Braille.

En cas d’accident ou d’agression, pas facile de prévenir les secours lorsqu’il nous est impossible de communiquer par la voix, d’entendre ou de voir ! Le gouvernement vient donc de transformer en profondeur son fameux numéro d’urgence, le 114, en dévoilant une application qui lui est dédiée, Urgence 114. Inauguré le 22 février depuis le CHU de Grenoble, en présence de Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat au Handicap, ce nouveau service a pour mission de rendre accessible aux personnes sourdes et malentendantes ainsi aux aveugles et malvoyants l’ensemble des centres d’appels urgents français (15, 17, 18 en métropole et outremer).

L’innovation au service des secours
Urgence 114 repose sur le concept de « conversation totale » qui consiste à communiquer simultanément via différents canaux comme la visiophonie, le chat ou encore la voix. Pour le gouvernement, en tant que service public, le 114 doit « s’adapter aux technologies d’avenir » tout en répondant « aux contraintes de l’urgence et aux exigences du service public », peut-on lire dans un communiqué. Et tous les canaux de communication sont bons pour aider les personnes rencontrant des difficultés à s’exprimer.

Faciliter le dialogue
Par exemple, il est bien normal d’éprouver des difficultés à écrire des SMS lorsque l’on se trouve face à une situation de détresse. D’où l’intérêt de la visioconférence qui permet de dialoguer avec les services de secours en direct, via la vidéo ou le son, simultanément ou pas. Autre avantage, il existe un module de vidéo adapté à la langue des signes ainsi qu’une fonction Braille !

Une première dans le monde
En outre, en cas d’agression, de violence conjugale, de prise d’otage ou encore d’attentat, il est possible d’effectuer des appels discrets, par exemple, en variant texte et voix. Autant de dispositifs qui font de cette application un service inédit en termes d’accessibilité. A tel point que cette idée « unique au monde » pourrait, selon le communiqué du gouvernement, faire tâche d’huile, en inspirant les services d’urgence traditionnels en France comme à l’étranger.

Des agents formés à la langue des signes et au Braille
Pour fonctionner, l’appli est reliée à un centre d’appel qui fonctionne de jour comme de nuit, sans interruption. Par ailleurs, les agents en charge du traitement des urgences ont bénéficié d’une formation au langage des signes ainsi qu’au Braille, pour pouvoir s’adapter aux besoins spécifiques des aveugles et malvoyants. Une fois les informations récoltées, elles sont transmises au service de secours le plus proche : sapeurs-pompiers, Samu, police ou gendarmerie nationales, pour une prise en charge rapide.

Ségolène Kahn

Commentez

Participez à la discussion