Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Sûreté et sécurité

L'automate de contrôle d'accès de Synchronic certifié par l'Anssi

En 2018, on dénombre une centaine de produits ayant reçu une certification de l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (Anssi). Le tiers concerne des produits d'identification, d'authentification et de contrôle d'accès. Parmi les nouveaux arrivants, le concentrateur Xsecur' de Synchronic, une PME française qui vient de fêter ses 30 ans.

Lentement mais sûrement, la Certification de sécurité de premier niveau (CSPN) accordée par l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (Anssi) tisse sa toile sur le marché des produits de sécurité. Rappelons que cette certification garantit que les produits répondent à des exigences élevées en matière de cybersécurité et de sécurité physique. Selon les derniers chiffres, datant du 1er juin 2018, on dénombre 122 produits certifiés dont une trentaine concerne des logiciels et des produits d’identification, d’authentification et de contrôle d’accès.

Moins d’un an pour l’obtention de la certification
Depuis, cette liste s’est étoffée avec notamment la solution de contrôle d’accès sur IP de Genetec, baptisée Security Center Synergis, et le concentrateur de gestion de contrôle d’accès Xsecur’ de Synchronic. Un joli succès pour cette PME d’une soixantaine de personnes qui fête ses 30 ans d’existence cette année. « Nous concevons et fabriquons tous nos produits », indique Stefan Morello, le responsable marketing et communication de l’entreprise basée près de Rouen (Seine-Maritime). Lequel se réjouit de cette certification, sachant que ce concentrateur de contrôle d’accès a été lancé en septembre dernier. Développé pour répondre aux exigences de l’Anssi, ce produit gère nativement deux lecteurs Mifare Desfire EV1/EV2. Il est connecté via IP au serveur d’application. Ce dernier centralise les droits d’accès et les clés de chiffrement embarqués dans les automates. « Si un pirate parvient à casser une des clés, le serveur peut la remplacer, sans importuner le porteur de badge », explique le porte-parole de l’entreprise qui sera présente sur le salon Expoprotection 2018 (du 6 au 8 novembre au pavillon 1 du parc des expositions de la Porte de Versailles à Paris).

Nouvelle ergonomie pour le pupitre XTC
L’occasion d’y présenter les nouvelles versions du pupitre tactile XTC Desfire. Conçu à l’origine pour la sécurisation des établissements bancaires, cet équipement aide les différents intervenants à gérer les installations de sécurité. Cette année, la mise à jour intègre la synthèse vocale. Cette nouvelle interface homme-machine facilite le guidage des intervenants, tels que les techniciens de surface ou les agents de sécurité. Il leur suffit de présenter leur badge devant le pupitre, pour que le logiciel leur indique vocalement les consignes à suivre, en tenant compte de leurs droits spécifiques. Pratique et sûr !

Eliane Kan

Commentez

Participez à la discussion