Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Risques industriels et environnementaux

L'association We Network vise la sécurité

Les fabricants d'équipements de sécurité électronique peuvent désormais compter sur We Network, une association qui veut valoriser la filière électronique dans l'Hexagone. L'organisation propose d'aider les entreprises à développer des applications électroniques 100% françaises.

L’avenir des solutions liées à la sécurité passe nécessairement par des composants électroniques pointus. Or, à la différence du Japon ou de la Chine, la France n’est pas assez connue pour l’excellence de sa filière électronique. Dommage, d’autant que le nord ouest de l’Hexagone est particulièrement bien fourni en la matière. On y trouve quantité d’industriels, de bureaux d’études, de laboratoires ainsi que des écoles d’ingénieurs et des instituts de formation.

Partant de ce constat, l’association We Network (West Electronic & Applications Network) a vu le jour le 27 janvier dernier. Elle est présidée par Paul Raguin, PDG d’Eolane, un grand fabricant de cartes électroniques basé à Angers. Objectif : valoriser l’intégralité de la filière nationale. L’association est née de la fusion de Lea Valley (cluster de la filière électronique des Pays de la Loire) et d’Astinov, une cellule de diffusion technologique et plateforme régionale dʼinnovation sur les objets et solutions communicants. We Network veut devenir un pôle d’échanges et de collaborations. De quoi donner des idées aux fabricants d’équipements de sécurité qui pourront y trouver de l’aide afin de développer de nouvelles applications.

G.P.

Commentez

Participez à la discussion