Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Risques industriels et environnementaux

La sécurité, argument clé de vente et de différentiation pour les fournisseurs de Cloud

Les fournisseurs de Cloud dépendent fortement de leur réputation, il est donc vital qu’ils aient mis en place des mesures de sécurité fiables et qu’ils utilisent les dernières technologies pour protéger les données client.

Clavister, spécialiste de la sécurité sur IP et des solutions de Gestion Unifiée des Menaces (UTM), vient de publier un livre blanc sur l’impact du Cloud dans le secteur de la sécurité.

Tandis que les entreprises touchées par la récession profitent des services Cloud, d’après de nombreuses prévisions, l’impact financier de la cybercriminalité est amené à s’accélérer. Selon Clavister, cette tendance signifie que les fournisseurs de services Cloud seront de plus en plus sollicités sur leurs certificats de sécurité.
D’après les estimations du cabinet Gartner, d’ici à 2016, 40 % des entreprises effectueront des tests de sécurité, préalable indispensable à l’utilisation de tout service de Cloud.
Andreas Asander, CEO pour la zone Asie Pacifique chez Clavister, déclare : « Les fournisseurs de Cloud dépendent fortement de leur réputation, il est donc vital qu’ils aient mis en place des mesures de sécurité fiables et qu’ils utilisent les dernières technologies pour protéger les données client. La sécurité est désormais l’argument clé de vente et de différentiation pour les fournisseurs de Cloud. L’un des principaux casse-têtes des fournisseurs de Cloud est la gestion d’un pare-feu commun. »
Il ajoute : « La plupart des hébergeurs sont confrontés à la même situation. Lorsqu’ils utilisent un pare-feu commun pour protéger leurs clients, chacun d’eux veut ajouter individuellement ses propres règles de sécurité. Certains souhaitent des paramétrages plus compliqués, tandis que d’autres se contentent des réglages par défaut. Lorsque l’on en vient à protéger 10 000 clients avec un pare-feu commun, cela devient problématique. »
« Les fournisseurs finissent tout simplement par refuser de toucher au pare-feu commun, car chaque modification effectuée pour un client peut affecter l’ensemble de ceux-ci. A la fin, ils arrivent à un stade où ils ne savent plus quelle règle appartient à quel client, et il n’est alors plus possible de travailler correctement. De plus, si un client décide de ne plus utiliser le service, il n’osera supprimer aucun paramétrage par crainte d’en affecter d’autres. Le pare-feu devient alors un goulot d’étranglement et une bombe à retardement » conclue-t-il.
Fiabilité et confiance vont devenir des critères déterminants à l’achat d’une solution Cloud. Ainsi, les fournisseurs de services Cloud devront mettre en avant aussi bien leurs certificats de sécurité que leurs services.

Commentez

Participez à la discussion