Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Risques industriels et environnementaux

La Fépie donne naissance au syndicat français de l’intelligence économique

Le Conseil d’administration de la Fédération des professionnels de l’intelligence économique vient d'adopter la décision de créer un syndicat représentatif du secteur de l’intelligence économique...

Le 21 septembre, le conseil d’administration de la Fédération des professionnels de l’intelligence économique (FéPIE) a adopté à l’unanimité la décision de créer un syndicat professionnel représentatif du secteur de l’intelligence économique en France. Ce projet porté par le président de la FéPIE, Hervé Séveno **, répond à la nécessité de mettre à la disposition des professionnels et praticiens de l’intelligence économique un organisme mieux à même de défendre leurs droits, intérêts sociaux, économiques et professionnels, conformément aux dispositions du texte fondateur de la loi de 1884 dite « Waldeck-Rousseau ».

 

Cette démarche s’inscrit dans la continuité des évolutions récentes de la FéPIE :

 

réforme des collèges métiers et ouverture d’un Collège « étudiants » permettant à ces derniers d’être au contact d’employeurs représentatifs du secteur,

 

réforme du comité d’admission pour une meilleure réactivité tout en conservant la labellisation : adhésion à la charte éthique, extrait de casier judiciaire vierge, schéma de parrainage, publication légale de chiffres, etc.

 

réforme du site Web ouvrant notamment un espace recherches/offres d’emplois dédié au secteur,

 

amendements proposés par la FéPIE à la Commission des lois de l’Assemblée nationale et retenus en première lecture concernant le projet de loi d’orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure (LOPPSI), actuellement en cours d’examen au Parlement,

 

développement de relations constructives avec la délégation interministérielle à l’intelligence économique et son représentant Olivier Buquen.

 

* La FéPIE représente la majorité des professionnels de l’intelligence économique et des associations dont l’intelligence économique est l’objet principal. Créée il y a cinq ans à l’incitation du haut responsable à l’intelligence économique (HRIE) pour permettre au secteur privé de l’intelligence économique de s’autoréguler, la FéPIE est l’interlocuteur des pouvoirs publics.

 

** Hervé Séveno, 48 ans, P-dg de la société de conseil en stratégie i2F, a été membre du conseil d’administration constitutif de la FéPIE dès 2005, avant d’en démissionner en 2007. À nouveau administrateur fin 2008, nommé secrétaire général, il est élu président de la FéPIE le 13 mai 2009.

Commentez

Participez à la discussion