Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Sûreté et sécurité

Jean-Luc Reiminger, nouveau président de l’Agrepi

Cette association créée en 1968 regroupe quelques 500 membres spécialisés dans la sécurité. Elle est force de proposition dans tous les métiers de la sécurité incendie, de la sûreté, de l’environnement et de la prévention des risques au travail.

Portrait de Jean-Luc Reiminger

Jean-Luc Reiminger est le nouveau président de l’Agrepi. @ DR

L’Association des spécialistes de la maîtrise et du management des risques (AGREPI) vient d’annoncer l’élection de son nouveau président, Jean-Luc Reiminger. Rappelons que cette organisation créée en 1968 est agréée par le Centre national de prévention et de protection (CNPP). Lequel forme les quelques 500 membres actifs de l’Agrepi. Il s’agit d’ingénieurs et scientifiques acteurs de sécurité travaillant dans des entreprises des secteurs industriels, tertiaires et commerciaux. L’Agrepi représente une force de proposition dans tous les métiers de la sécurité incendie, de la sûreté, de l’environnement et de la prévention des risques au travail.

Pour sa part, Jean-Luc Reiminger est titulaire d’un Master 2 en Risques industriels et commerciaux et d’un titre de Manager des risques sûreté et malveillance. Il a démarré sa carrière à la Société Générale dont il est devenu cadre dirigeant.  Après un passage à l’audit, il a évolué notamment dans les risques opérationnels, la gestion de crise, l’intelligence économique, la protection des expatriés. Aujourd’hui, il préside l’entreprise JLR Risk Consulting, société spécialisée dans ces différents domaines ainsi que dans la sécurité des voyageurs d’affaires. Jean-Luc Reiminger connaît bien le secteur de l’incendie puisqu’il a été lauréat de l’Oscar de la sécurité de la Fédération française des métiers de l’incendie (FFMI).

Cette dernière  remet d’ailleurs ce mercredi à Paris les oscars de sa 25ème édition. A l’occasion de cet événement, des tables-rondes ont été prévues afin d’aborder notamment la question de la réforme de la formation professionnelle et son impact pour les entreprises. Seront aussi abordées la préoccupation écologique et la protection incendie : phénomène de mode ou nouveau mode de réflexion ?

Eliane Kan

Commentez

Participez à la discussion