Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Santé et qualité de vie au travail

Hexoskin propulse son maillot intelligent dans l'espace

Prévu à l'origine pour télésurveiller les signes vitaux des travailleurs de l'espace, ce vêtement est doté d’une multitude de capteurs et d’une intelligence artificielle. Avant de transférer cette technologie à un plus large spectre de métiers, le nouveau maillot devrait être porté pour la première fois à bord du vaisseau spatial cargo Space X Dragon, qui décollera de Floride en novembre 2018.

Voilà une innovation en sécurité et santé au travail (SST) qui allume des étoiles dans les yeux ! Hexoskin, une société québécoise spécialisée dans la conception de capteurs non-invasifs, vient d’inaugurer Astroskin, une plateforme de recherche chargée de mettre au point une ligne de vêtements biométriques de qualité spatiale. Ces derniers sont équipés de capteurs à la pointe de la technologie et d’une intelligence artificielle leur permettant de collecter les données biométriques, afin d’assurer la télésurveillance des signes vitaux des spationautes en orbite dans l’espace.

Une multitude de capteurs
Pression artérielle, battements du cœur, respiration, température, activité… rien n’est laissé au hasard pour veiller à la santé des astronautes en mission. Pour ce faire, le maillot est doté d’un biomoniteur embarquant tout un arsenal de capteurs intégrés dans le tissu : électrocardiogramme à 3 dérivations, capteurs respiratoires, oxymètre de pouls, suivi en continu de la pression artérielle et de la température de la peau ou encore capteurs d’activité.
Toutes ces données sont collectées et analysées dans un tableau de bord en ligne régi par un logiciel de synchronisation. Hexoskin fournit également des logiciels personnalisés, des services d’hébergement de données, d’analyse des données et d’intelligence artificielle (IA). Le but étant, à terme, non seulement de surveiller la santé des astronautes mais aussi de faire avancer la recherche en santé et les essais cliniques.

Participer à la recherche spatiale
Financée par l’Agence spatiale canadienne (ASC), cette ligne de vêtements a été conçue spécialement pour être portée par les astronautes de la Station spatiale internationale (SSI). S’il est déjà possible d’éprouver ces modèles ici-bas, le système devrait être opérationnel dans l’espace ainsi que pour tous les pays membres de la SSI dans les cinq ans à venir. Avant de transférer cette technologie à un plus large spectre de métiers, le nouveau maillot devrait être porté pour la première fois à bord du vaisseau spatial cargo Space X Dragon, dont le décollage se fera depuis la Floride en novembre 2018. Quant aux prises de commandes pour le système Astroskin, elles viennent de débuter officiellement le 19 septembre 2018 auprès des secteurs de la recherche en santé, l’aérospatial, la sécurité, la défense et la recherche pharmaceutique.

Ségolène Kahn

Commentez

Participez à la discussion