Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Sûreté et sécurité

Flir veut libérer les caméras de vidéosurveillance des risques de fausse alerte

Le fabricant vient de mettre au point une nouvelle gamme de caméras de vidéosurveillance combinant de nombreuses technologies de détection et d’analyse vidéo. Détection thermique, haute définition, illuminateurs visuels… à travers cette gamme, le groupe entend réduire le nombre d’alarmes injustifiées.

A mesure que le marché de la vidéosurveillance grossit, les technologies de détection d’intrusion se multiplient et les caméras deviennent extrêmement sensibles. Au moindre mouvement suspect, elles sont capables de donner l’alerte aux opérateurs de télésurveillance. Lesquels constatent trop souvent qu’il s’agit d’un banal bruissement dans un feuillage. La réduction des fausses alarmes est ainsi devenue l’un des enjeux les plus importants des acteurs de la vidéosurveillance. A ce titre, le fabricant Flir vient de présenter une nouvelle gamme de caméras d’extérieur, baptisée Saros, dont le but est justement de réduire la fréquence de ces alarmes injustifiées. Disponible fin 2018, cette gamme concentrera une grand quantité de technologies dans un nombre réduit d’équipements de sécurité. En fédérant ces outils en une solution unifiée, le système devrait être capable de ne produire que des alertes avérées.

Combiner détection, analyse et dissuasion
De nombreux capteurs thermiques destinés à la vidéosurveillance en cas de mauvaises conditions météorologiques ou de faible luminosité seront ainsi intégrés. Cette technologie permet aussi de surveiller de vastes superficies comme des sites industriels ou logistiques. A cela s’ajoute une batterie de caméras optiques haute définition. Dotées d’une résolution de 1 080 pixels, elles disposent également d’une option 4K, idéale pour l’identification visuelle d’un inconnu. En cas d’intrusion inopportune, le système déclenche ses illuminateurs infrarouges ou LED. Cet éclairage blanc signifie à l’intrus que sa présence a été signalée, afin de le dissuader d’aller plus loin.

Une plateforme sécurisée
Pour fédérer ces équipements, le fabricant a bâti une plateforme unifiée qui rassemble des fonctions d’analyse vidéo, de détection et de classification des données. Lesquelles ont vocation à réduire les risques de fausse alarme. En outre, il faut savoir que le marché de la vidéosurveillance a été touché de plein fouet par les cyberattaques contre les équipements connectés qui n’étaient pas bien cryptés. Face à ce constat, Flir a réalisé un chiffrage de bout en bout de sa plateforme ainsi qu’un verrouillage de la configuration, qui s’active dès que l’installation des équipements a été effectuée.

Ségolène Kahn

Commentez

Participez à la discussion