Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Santé et qualité de vie au travail

Face à l'épuisement des soignants, Medelse prend le relais avec ses professionnels libéraux

En raison de la crise sanitaire et du risque croissant de burnout des personnels de santé dans les hôpitaux, la plateforme de missions pour soignants se propose de soulager les équipes en place. Et ce, en mettant à contribution ses 40 000 professionnels de santé libéraux adhérents.

Surcharge de travail, pression psychologique, lourdeur des procédures médicales et administratives, manque d’autonomie, manque d’équipement… Alors que la crise de la Covid-19 bat son plein, les professionnels de santé frôlent le burnout. Comme l’indique une étude sur le bien-être et les besoins du personnel soignant réalisée avec la Healthcare Information and Management Systems Society (HIMSS), 98 % des soignants ressentent des symptômes d’épuisement professionnel. Or cette situation pourrait bien se résoudre grâce à la plateforme de missions pour soignants Medelse. Ce « Linked-in des soignants » se propose de compenser le manque d’effectifs des établissements de santé en mobilisant des infirmiers libéraux. 

medelse-rassemble-40000-professionnels-de-sante-liberaux

La plateforme Medelse rassemble 40 000 médecins, infirmiers et soignants libéraux. © Fernando Zhiminaicela / Pixabay

40 000 professionnels de santé adhérents

Depuis cinq ans, la plateforme de missions pour soignants permet aux médecins généralistes et infirmiers libéraux de connaître les offres partout en France. Depuis le début de la crise sanitaire, elle a trouvé un nouvel axe d’activité en mobilisant ses 40 000 professionnels de santé adhérents de la plateforme pour désengorger le système de santé et soulager les équipes en place. De quoi également compenser la baisse d’activité de nombreux professionnels libéraux depuis le début de la crise. 

Combler le manque d’effectifs

« Pour garantir la qualité des soins, il est important de rappeler qu’au-delà des soucis de remplacement rencontrés notamment par les services de réanimation, il existe aussi des antagonismes dans les statuts des soignants soulevant des tensions internes entre salariés et vacataires. Au vu des plannings surchargés, entre absentéisme, congés, turnover, saisonnalité, les établissements de soins n’ont pas d’autres choix que de recourir à d’onéreux intermédiaires (agence d’intérim ou cabinet de recrutement) . Or, paradoxalement, les libéraux ne sont pas suffisamment mis à contribution et souffrent d’un manque de considération », estime Thomas Gendron, PDG de Medelse. 

Une application disponible en Île-de-France

Concrètement, Medelse propose une appli disponible en Île-de-France qui sélectionne et qualifie les candidats libéraux avant de les proposer aux établissements de santé. Ensuite, elle propose des modules de gestion des plannings en temps réel ainsi que des fonctionnalités d’acceptation et de suivi des missions. Puis elle rémunère les praticiens à la conclusion du contrat ou au nombre d’heures effectuées.

Faciliter la campagne de vaccination

Alors que la campagne de vaccination s’accélère, Medelse œuvre également auprès des établissements de santé ainsi que des mairies franciliennes pour faciliter son déploiement. Et ce, en synchronisant l’approvisionnement en doses avec les disponibilités des soignants et des patients. Dans les prochaines semaines, la plateforme va également participer au développement de la campagne de vaccination dans le secteur des entreprises privées.

Ségolène Kahn

Commentez

Participez à la discussion