Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Santé et qualité de vie au travail

Euromaster dresse le bilan de sa campagne de sécurité au travail

Formation des techniciens et des managers à la sécurité, campagnes de prévention, renforcement de la culture de la sécurité en interne… ce groupe spécialisé dans l'entretien des véhicules initie depuis 5 ans de nombreuses démarches pour protéger ses salariés.

Le 28 avril s’est tenue la journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail. Célébrée par l’Organisation internationale du travail (OIT), elle se dédie à la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles. À cette occasion, Euromaster, enseigne spécialisée dans l’entretien des véhicules thermiques, hybrides et électriques, a annoncé poursuivre son engagement en faveur de la Sécurité et la santé au travail SST). Pour cela, l’entreprise a déployé le programme « Pas de compromis avec la sécurité » qui vise, à long terme, l’élimination totale des accidents graves. Pour cela, la campagne repose sur le plan « Double Réflexe » qui cherche à sensibiliser les employés en définissant un socle d’attitudes et de comportements communs. 

euromaster-est-specialise-dans-l-entretien-de-vehicules

Euromaster est un groupe spécialisé dans l’entretien des véhicules thermiques, hybrides et électriques. © Euromaster

3 600 employés formés à la sécurité

Cela fait 5 ans que l’entreprise, qui a obtenu la certification Qualiopi, prône cette politique de sensibilisation. Au bilan, cette action s’est traduite par la formation de 3 600 collaborateurs aux Règles vitales de sécurité. Pour cela, 300 techniciens sont intégrés et formés chaque année. Par ailleurs, pour conduire un véhicule (Poids lourd, Agricole, Génie Civil), chaque technicien doit passer une Attestation de travail en sécurité.

Une culture de la sécurité

En complément, le programme Double Réflexe repose sur plusieurs principes. À commencer par l’amélioration de la culture de sécurité grâce à des actions telles que des investissements plus grands pour la sécurité ainsi qu’une journée de travail consacrée à la consolidation du plan d’actions Sécurité. 

le-groupe-a-defini-6-regles-de-securite

Le groupe a défini 6 règles fondamentales de sécurité que chacun doit respecter. © Euromaster

Une formation pour les managers

Le deuxième principe repose sur l’engagement de chaque collaborateur. Pour cela, l’entreprise organise une formation de deux jours pour chaque manager, la mise en place d’une enquête pour interroger la perception des managers sur la sécurité ou encore la création de huit Comités de pilotage Sécurité Région. 

Un plan sécurité agricole

Depuis 2021, ce programme s’est également traduit par plusieurs initiatives telles que le lancement d’une campagne nationale sur les dangers de l’explosion de pneumatiques. Autre action, le lancement d’un plan sécurité agricole a pu favoriser la mise en place de procédures adaptées au secteur agricole (évaluation des risques avant d’intervenir, travail obligatoire à deux techniciens…). Ou encore l’organisation de 31 journées de sensibilisation à la sécurité mobilisant plus de 300 techniciens. 

Des règles de sécurité fondamentales

Il faut dire que le dispositif repose sur six règles fondamentales que chacun doit appliquer, qu’il s’agisse de membres de la direction, de commerciaux ou de techniciens. Il s’agit tout d’abord de remonter chaque situation dangereuse rencontrée, avec analyse et mise en place d’actions correctives. Par ailleurs, aucun technicien n’est autorisé à réaliser une manœuvre sans avoir été formé. Chaque responsable doit accompagner au moins une fois par an chaque technicien mobile. Enfin, chaque centre de services et chaque véhicule d’intervention doit faire l’objet de contrôle et de maintenance. 

Ségolène Kahn

Commentez

Participez à la discussion