depose-de-mandat-en-ligne-pour-lancer-les-recherches

Enfant disparu : l’appli Missing fait appel à la communauté pour booster les recherches

En France, un signalement de disparition d’enfant survient toutes les 12 minutes. Selon un rapport de 116 000 Enfants Disparus, le numéro d’urgence géré par Droit d’Enfance, plus de 40 000 mineurs ont été portés disparus en France en 2022. Battues, collage d’affiches, posts sur les réseaux sociaux… En parallèle de l’enquête de police, les familles ne disposent que de moyens rudimentaires pour retrouver leur enfant. Désormais, une appli, Missing, se propose de faciliter les recherches en s’appuyant sur une communauté solidaire. Outre les personnes, l’appli permet également de retrouver des objets ou des animaux perdus. 

appli-missing
L’appli Missing permet de retrouver une personne disparue, mais également un objet ou un animal. © Missing

Un mode tracking

Le concept est simple : en cas de disparition, l’utilisateur lance un mandat sur l’application. Dès lors, la communauté Missing reçoit une notification et se mobilise. Ensuite, l’appli permet de suivre pas à pas les recherches en toute sécurité. Elle indique les membres qui participent à la recherche. Puis, un tracking (mode Exploration) permet de déterminer quelle zone a déjà été fouillée ou pas. Seules les personnes ayant posté le mandat ont accès à ces informations.

Les données protégées

En cas de fausses informations, les auteurs peuvent être bloqués. Pour protéger les données personnelles, les conditions du droit à l’image sont préservées et aucun numéro de téléphone renseigné en ligne. Seules les familles à l’origine du mandat et les services de police peuvent avoir accès aux informations. 

depose-de-mandat-en-ligne-pour-lancer-les-recherches
Pour entamer les recherches, il suffit de déposer un mandat en ligne, puis les membres de la communauté reçoivent une notification. © Missing

Un mandat gratuit

Côté budget, la dépose d’un mandat de recherche est gratuite sur Missing. La publication durant 10 jours à renouveler si nécessaire. Seuls certains modules restent payants pour financer la maintenance de l’application comme l’assure la start-up. Il s’agit de fonctionnalités pour booster la recherche sur les réseaux sociaux ou pour étendre le périmètre de recherche et la durée du mandat. Enfin, en cas d’objet retrouvé, il faut également payer pour le récupérer. 

Ségolène Kahn


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.