Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Risques industriels et environnementaux

Drones et sécurité privée : des liens renforcés

Michel Ferrero, président du Syndicat national des entreprises de sécurité (Snes) et Emmanuel de Maistre, président de la Fédération professionnelle du drone civil (FPDC), viennent de signer la première Convention nationale de partenariat visant à développer l’utilisation du drone civil dans le secteur de la sécurité privée.

Alors que l’utilisation potentielle des drones civils à des fins de sécurité et de prévention semble prometteuse à court terme, le Syndicat national des entreprises de sécurité (Snes) et la Fédération professionnelle du drone civil (FPDC) ont souhaité créer une plate-forme nationale d’échanges entre les prestataires de sécurité et les spécialistes des drones : « Nous avons voulu montrer à nos adhérents et aux entreprises que nous sommes sensibles à l’évolution de notre profession », affirme Michel Ferrero, président du Snes.

Electronique VS humain. Le drone est-il le passage obligé vers la modernisation des entreprises de sécurité ? « La préparation des nouveaux métiers de la sécurité ne passe pas exclusivement par le développement du drone civil, nuance le président du Snes. Il y a aussi une panoplie de métiers qui complètent l’action humaine : la télésurveillance, la robotique, la détection intrusion, incendie, la vidéo-protection, etc. Mais toutes ces techniques ne remplacent pas l’agent de sécurité, elles l’assistent seulement. » 

Premier acte de ce partenariat, la FPDC participera au prochain Congrès national de la sécurité privée les 19 et 20 juin prochains à Annecy. « Outre la démonstration de pilotage d’un drone, cette première collaboration va permettre aux 200 congressistes prestataires de sécurité privée de prendre les premiers contacts utiles avec la Fédération », conclut Michel Ferrero.

Caroline Albenois

Commentez

Participez à la discussion