Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Sûreté et sécurité

Destructeur de documents : sus aux supports électroniques !

Baptisé Kobra SSD, le dernier broyeur de documents haute sécurité de l'allemand Kobra réduit en poudre les disques durs, les supports multimédias et les équipements numériques.

Tablettes tactiles, clefs USB, smartphones, cartes électroniques, cartes bancaires, CD et DVD… avec son dernier destructeur de documents baptisé Kobra SSD, le fabricant allemand Kobra, distribué en France par Terface, élargit les capacités de sa gamme de broyeurs de documents haute sécurité à en passant du simple papier à tous les supports d’information. En effet, ce broyeur réduit en poussières de la taille de grains de sable tous ces supports et équipements électroniques, avec un niveau de sécurité conforme à la norme NSA/EPL 9-12. Selon le distributeur, le Kobra SSD serait d’ailleurs le destructeur offrant le plus haut niveau de sécurité du marché.

Un environnement machine sécurisé
Pour parvenir à remplir cette mission, l’appareil est monté sur des doubles roulettes robustes -verrouillables – afin de faciliter son déplacement d’un espace de travail à l’autre. En outre, un système de verrouillage de sécurité et l’arrêt du système de destruction lors de l’ouverture de la porte d’accès à la corbeille garantissent un usage sécurisé. Ajoutons que cette machine est dotée d’un système de filtration de l’air. Par ailleurs, elle possède aussi un système d’inversion automatique en cas de bourrage accidentel ainsi que d’une fente d’introduction verrouillable de 240 mm x 25 mm totalement fermée sur le dessus afin de faciliter et sécuriser les opérations de destruction.

Des supports et équipements électroniques réduits en poudre
Quant au processus de destruction, il embarque deux vilebrequins à dents équipés de lames métalliques. C’est leur mise en action qui assure la destruction complète des supports et équipements électroniques, jusqu’à ce qu’ils soient réduits en poudre. Précisons que des indicateurs lumineux informent l’opérateur de l’état de fonctionnement de la machine. En cas de problème, un bouton d’arrêt d’urgence à l’avant de la machine permet de la stopper en toute sécurité. Enfin, un moniteur électronique synchronise les différentes étapes de la destruction.

Erick Haehnsen

Commentez

Participez à la discussion