Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Santé et qualité de vie au travail

Design : moisson de récompenses pour Zebra Technologies

Dédiés à l'ergonomie et à l'amélioration de la productivité du travail en entrepôt, le prix iF Award vient de récompenser quatre des produits du constructeur dans la catégorie "Product Design".

Depuis 1953, les iF World Design Awards font autorité en matière de design de prestige. Particulièrement cette année où les jurys ont du évaluer 5.500 produits provenant de 59 pays. A l’occasion de la cérémonie de remise des prix qui vient de se dérouler à Munich en Allemagne, quatre produits de Zebra Technologies, axés sur la sécurité et la santé au travail, ont été récompensés par l’association iF International Forum Design GmbH. A savoir un terminal tactile, un scanner ainsi que leurs versions portatives lesquels sont dédiés à l’amélioration des positions de travail en entrepôt. Objectif : réduire la pénibilité au travail tout en augmentant la productivité des collaborateurs.

Design ergonomique
A commencer par le terminal TC8000 dédié aux opérations de lecture et de vérification des codes-barres collés sur les marchandises en entrepôt. Conçu dans des matériaux légers, ce lecteur optique se propose de réduire la fatigue musculaire induite par les mouvements d’inclinaison. Plus rapide que ses prédécesseurs, ce terminal offrirait un gain de temps d’une heure par personne et par poste. A cela, s’ajoute des terminaux mobiles TC5 à écran tactile basés sur une interface de dédiée au grand public. Mais aussi un scanner DS3600 dont la résistance dans le temps a été augmentée de 23%.

Solutions portatives
Autre famille de produits primés, les « Total Wearable Solutions » ou solutions portatives incluent un terminal portatif industriel WT6000 ainsi que la bague scanner RS6000. Destinés aux opérations qui se déroulent dans des environnements contraignants pour lesquels les opérateurs ont besoin d’outils sans fil, ces systèmes portatifs présentent une autonomie d’utilisation plus longue afin d’augmenter la productivité.

Ségolène Kahn

Commentez

Participez à la discussion