Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Risque incendie

Désenfumage : Bluetek dévoile Smoke Fix, son nouvel écran de cantonnement

Conçu pour canaliser la propagation des fumées en cas d’incendie, cet écran sur mesure se décline dans de nombreuses formes. Facile à installer, il bénéficie également d’une résistance au feu Bs2dO.

En cas de départ de flammes dans un établissement recevant du public, la priorité est de limiter la fumée, première cause de mortalité. La réglementation française impose donc d’installer un équipement destiné à limiter la propagation des fumées. Bluetek, le spécialiste français du désenfumage naturel et de l’éclairement zénithal, présente ainsi son nouvel écran fixe de cantonnement, baptisé Smoke Fix.

Contrôler la fumée
Ce type de solutions a pour vocation de canaliser et limiter la progression latérale de la fumée et des gaz de combustion lors d’un incendie. L’objectif premier étant de faciliter le travail des secouristes en charge de l’évacuation des personnes. Parmi les enjeux principaux des fabricants d’écrans de cantonnement, il s’agit également de garantir la résistance des matériaux aux flammes.

Fibre de verre et polyuréthane
Dans le cas de Bluetek, son nouvel écran a été conçu à partir d’un tissu en fibre de verre recouvert d’un enduit en polyuréthane sur ses deux faces. Il présente également un lest en partie basse, chargé de limiter la déflexion. Du point de vue réglementaire, cet équipement bénéficie d’un classement de résistance au feu Bs2dO et d’une stabilité au feu DH60.

Un écran facile à installer
Pour faciliter le travail des maîtres d’oeuvre, l’écran se décline dans une grande variété de formes (rectangulaire, triangulaire, semi-circulaire, trapézoïdale, parallélogramme) afin de convenir aux différentes typologies et contraintes des ERP. Avec un poids de 450 g par m², l’écran se pose facilement sur les charpentes. Il s’assemble d’abord sur le chantier, puis se fixe au plafond de la structure du bâtiment par sa partie supérieure. Il est également possible de le poser sur une structure support prévue à cet effet, ou encore de l’accrocher par sa partie latérale ou basse. Disponible sans limitation de largeur, l’écran peut mesurer jusqu’à 10 mètres de hauteur. Par ailleurs, il se superpose avec un recouvrement libre de 600 mm.

Ségolène Kahn

Commentez

Participez à la discussion

Suivez-nous