Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Sûreté et sécurité

Des fonctionnalités d'IA directement intégrées sur un capteur

Le géant nippon Sony intègre dans son nouveau capteur de vision un processeur capable de faire du traitement et de la reconnaissance d'images par IA. De multiples applications sont visées. Dont la vidéosurveillance sur le Cloud.

capteurs-integrent-de-l-intelligence-artificielle

Sony propose deux modèles de capteurs à vision intelligente : à gauche l’IMX500 et à droite l’IMX501. © Sony

Avec le premier capteur d’images intelligent, Sony innove. En plus de sa propre mémoire et de son capteur de 12,3 Megapixels, il intègre une puce à intelligence artificielle (IA). Il s’agit d’un processeur dédié au traitement et à la reconnaissance en temps réel d’images perçues. Résultat, il n’est plus nécessaire de transmettre un flux d’images. Mais juste le résultat du traitement opéré par la puce intelligente.

Réduction de la latence et des coûts de transmission

Autant dire que ces fonctions intéressent de près les applications de vidéosurveillance dans le Cloud. En effet, ces dernières réclament le déploiement d’une infrastructure coûteuse pour stocker, traiter et analyser le flux d’image. Avec son capteur intelligent baptisé IMX 500, le fabricant de caméras promet une solution qui réduit tout à la fois la latence de l’information, la consommation d’énergie et les coûts de communication. Tout en protégeant la vie privée des personnes filmées.

Caméra intelligente et reconfigurable à distance

L’annonce du lancement du IMX500 a d’ailleurs été faite par Sony et Microsoft, l’éditeur de la solution Cloud Azure. Tous deux comptent proposer des solutions logicielles pour caméras intégrant de l’IA et gérables à distance. Cette alliance pourrait aboutir à la mise en place d’appareils intelligents et multifonctions. Grâce à leur capteur d’IA, des caméras seront capables, par exemple, de compter des visiteurs à l’entrée d’un magasin. Mais aussi détecter des ruptures de stock sur les étagères ou encore déceler des zones d’affluence. Autre avantage, ces caméras pourront être reprogrammées à la volée depuis le Cloud, selon les besoins des utilisateurs. De quoi intéresser les fabricants de caméras et les développeurs d’application.

Deux modèles de capteurs disponibles

La commercialisation de ce capteur est imminente. Sony prévoit de commercialiser deux modèles de capteurs à vision intelligente, en l’occurrence le IMX500 et le IMX501. Tous deux intéressent le commerce de détail les sites industriels mais aussi l’optimisation de systèmes connectés au cloud.

Eliane Kan

Commentez

Participez à la discussion