Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Risques industriels et environnementaux

Dény Fontaine protège les visiteurs des arènes de Nîmes

Comme tout ERP, les arènes ont, en matière de sécurité, l'exigence primordiale de la sauvegarde des personnes afin d'éviter que le moindre incident ne se transforme en tragédie.

Labellisée Ville d’Art et d’Histoire, Nîmes, 20e plus grande ville de France, doit notamment son identité aux monuments romains qui y sont érigés. Avec 400 000 visiteurs par an, les arènes demeurent une attraction touristique incontournable du Gard. A la période estivale, la Ville y organise de nombreux concerts, spectacles, ferias et autres événements qui peuvent accueillir jusqu’à 14 000 personnes en configuration corrida.
Comme tout établissement recevant du public (ERP), les Arènes ont, en matière de sécurité, l’exigence primordiale de la sauvegarde des personnes afin d’éviter que le moindre incident ne se transforme en tragédie.
Amphithéâtre datant de la fin du Ier siècle après J. C., la façade des Arènes se compose de deux niveaux de 60 arcades superposées. A l’origine, toutes les arcades du rez-de-chaussée étaient ouvertes pour servir d’entrée ou de sortie. Sous les voûtes, cinq galeries circulaires, 162 escaliers et couloirs menant aux gradins permettaient aux spectateurs d’accéder à leur place ou de la quitter rapidement.
Aujourd’hui, les arches qui soutiennent les arènes sont toutes pourvues de grilles. Depuis de nombreuses années, un système de serrures électromécaniques était en place avec autant de clés que de grilles. Avant chaque manifestation, chaque grille était ouverte mécaniquement et condamnée électroniquement. Ce système devenu non conforme aux normes de sécurité en vigueur, les gestionnaires des arènes ont donc fait tout naturellement appel à Dény Fontaine, fournisseur du système d’origine, pour trouver une solution répondant non seulement aux exigences de sécurité de ce type d’établissement mais également à leurs attentes.
Les arènes étant accessibles à différents intervenants (services techniques, société de production, etc.), les gestionnaires recherchaient un système qui puisse à la fois gérer les issues de secours et assurer une gestion simple et efficace des accès, tout en respectant l’architecture du lieu, sans oublier une contrainte d’adaptabilité compte tenu de l’ancienneté des grilles. Dény Fontaine a donc installé un système de gestion des issues de secours sur 28 grilles associé à un système de contrôle d’accès sur neuf grilles.

Ce nouveau système se compose

– de verrous électroniques motorisés SLB4 (dispositif actionné de sécurité) pour les issues de secours,
– de cylindres électroniques Optimal Lock avec têtes de lecture Logyca pour la gestion des accès avec traçabilité des passages (mémoire de 2 000 événements),
– d’une unité de gestion centralisée des issues de secours (UGCIS) type Micrel.

L’ensemble des informations est relayé au PC sécurité où toute personne autorisée peut visualiser l’état des issues de secours à l’instant précis. De plus, un système de commande générale situé dans le PC sécurité permet le déverrouillage de toutes les grilles instantanément. Dans le bureau du régisseur, un PC de contrôle permet également de visualiser les serrures et de les interroger par secteur. Disposant de huit badges de proximité permanents, les arènes ont aujourd’hui la possibilité d’attribuer des badges à la demande. En cas de perte ou de non restitution, le régisseur désactive simplement le badge depuis son ordinateur grâce à un programme dédié.

Commentez

Participez à la discussion


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.